Panpi Sainte-Marie convoqué à la gendarmerie de Mauléon

Le secrétaire général du syndicat agricole ELB est convoqué ce mercredi après-midi à la gendarmerie de Mauléon. Pour avoir aidé à empêcher un abattage préventif de canards, en avril dernier, sur la ferme Uhartia de Barcus.

Mediabask|2018/01/09 14:29|0 iruzkin
Guz_canards_mauleon
Le 15 décembre dernier, 300 personnes étaient venues montrer leur soutien à Cathy Chabalgoity devant la gendarmerie de Mauléon. © Bob EDME

Panpi Sainte-Marie, le sécrétaire général du syndicat ELB, est précisément accusé de "complicité d’entrave à l’exercice des agents sanitaires". Il est convoqué ce mercredi après midi, à 14 h 30, à la gendarmerie de Mauléon.

Les 14 et 21 avril dernier, une mobilisation citoyenne avait empêché l’abattage préventif de 1 800 canards de la ferme Uhartia de Barcus. Avec le syndicat ELB en première ligne. La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) avait saisi le parquet de Pau. Une enquête est en cours. Dans ce cadre là, l’éleveuse Cathy Chabalgoity, poursuivie pour "entrave à l’application de la réglementation", avait été convoquée deux fois par les gendarmes. Le 15 décembre dernier, 300 personnes étaient venues montrer leur soutien devant la gendarmerie.

Pour cette nouvelle convocation, "le syndicat n’appelle pas à la mobilisation". ELB précise dans son communiqué : "Les paysans, les citoyens, les élus, ont démontré à plusieurs reprises leur volonté de défendre les petits élevages paysans et de lutter contre les décisions sanitaires de non sens. Ils seront sollicités dès que l'actualité nécessitera à nouveau une action d'envergure." Et annonce qu'il fera d’un éventuel procès "une tribune pour la défense des élevages paysans". Le syndicat continue de dénoncer un "acharnement judiciaire".