Préparation du G7 : Macron en visite à Biarritz

A trois mois du sommet du G7, Emmanuel Macron se rendra aujourd’hui à Biarritz dans le cadre de la préparation du sommet international. Une visite organisée en toute discrétion et sous haute surveillance.

AINHOA AIZPURU|17/05/2019 07:46|0 commentaires
Capture_d%e2%80%99e%cc%81cran_2019-05-17_a%cc%80_07.51.44
Macron avait reporté un premier déplacement mi-décembre à Biarritz lors de la réunion des ambassadeurs.

Il aura fallu attendre 6h30 ce matin, pour recevoir un communiqué de la Préfecture annonçant la première visite du président de la République en préparation du G7 à Biarritz. Son épouse, Brigitte Macron, est arrivée hier tout aussi discrètement au Pays Basque.

L’information a été confirmée ce matin très tôt par la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques : Emmanuel Macron sera bien à Biarritz ce vendredi 17 mai en vue de l’organisation du sommet international qui se déroulera du 24 au 26 août. Il déjeunera ce midi en petit comité avec des élus du Pays Basque. Parmi ces derniers : le maire de Biarritz Michel Veunac, le maire d’Anglet Claude Olive, Jean-René Etchegaray maire de Bayonne et président de la Communauté d’agglomération, Jean-Jacques Lasserre président du Conseil départemental, la vice-présidente de la région en charge du tourisme Sandrine Derville, ainsi que les parlementaires du département. Max Brisson a fait savoir qu'il ne serait pas présent, bloqué au Sénat.

Les élus auront l’occasion d’aborder le contexte local et le climat qui semble se durcir à l’approche de l’été. Hier encore, le comité anti-G7 officialisait le lieu du contre-sommet, entre Hendaye et Irun, sans même attendre l’autorisation officielle de la Préfecture.

L’épouse du président Macron a de son côté pris un peu d’avance. Elle est arrivée hier sur le territoire et s’est notamment rendue à Espelette pour rencontrer des artisans locaux. Un déplacement probablement effectué avec l’objectif d’organiser une visite pour les conjoints des chefs d’Etat durant le sommet international.

Comme l’annonce le communiqué de la Préfecture, cette visite sera particulièrement encadrée. La journée risque cependant de ne pas être de tout repos. Certaines organisations appellent d'ores et déjà à des mobilisations.

La plateforme G7 EZ-Non au G7, tout comme EH Bai, appellent à un rassemblement à 18 heures place Clemenceau à Biarritz. La plateforme anti-G7 entend dénoncer le déroulement de ce sommet "symbole de la domination des puissances occidentales" au Pays Basque. EH Bai ajoute que cette visite se déroule au lendemain de l’arrestation de Josu Urrutikoetxea. Un acte qualifié d’"action de sabotage du processus de paix". Le mouvement abertzale rappelle par ailleurs que l’Etat français procède depuis plusieurs mois à une "attaque globale" contre la langue basque.

INFOS ASSOCIÉES