Le contre-sommet entre Hendaye et Biriatou

Selon la plateforme G7 Ez, l’option d’Hendaye et Biriatou est avancée pour organiser l’événement alternatif. Le préfet des Pyrénées-Atlantiques qui doit prendre la décision a encore quelques jours pour leur communiquer le lieu choisi.

Iurre BIDEGAIN|10/05/2019 13:55|0 commentaires
Guz_g7ez_baiona_gfauveau2
La préfecture proposait que le contre-sommet se déroule à Dax, Saint-Jean-Pied-de-Port ou Saint-Pée-sur-Nivelle, mais la plateforme G7 Ez a refusé. © Guillaume FAUVEAU

C’est le préfet des Pyrénées-Atlantiques qui a le dernier mot. Eric Spitz s’est réuni avec les membres de la plate-forme contre le G7 le 3 mai. Les militants lui ont donné un délai de dix jours pour prendre une décision. Selon eux, le préfet a envisagé deux terrains sur Hendaye et Biriatou, même si Kotte Ecenarro, maire Hendaye, s’est positionné contre. Entre temps, les opposants s’organisent.

Bayonne, Dax, l’intérieur du Pays Basque… Durant ces derniers mois, plusieurs options sont apparues pour accueillir le contre-sommet du G7. Kotte Ecenarro, maire d’Hendaye, dit ne pas avoir d’espace pour accueillir tel événement.

Même si le lieu pour organiser le sommet alternatif du G7 n’est pas encore fixé, la plateforme a pré-réservé le Ficoba d’Irun du 21 au 23 août. Le parc d’expositions de Gipuzkoa servirait pour organiser des conférences et rencontres diverses.

Le programme est en cour d’élaboration et pour cela, la plateforme n’est pas toute seule. Le 8 mai, la plateforme s’est réunie avec la plateforme créée au niveau de l’Etat français. "Nous nous sommes mis d’accord sur le schéma du contre-sommet", indique-t-elle. Les thématiques à traiter sont choisies. Elles ont aussi décidé d’offrir un espace à chaque collectif membre de la plateforme, afin que chacun puisse aussi organiser ses animations.

"D’ici deux semaines, nous allons lancer un appel commun entre les militants du Pays Basque et ceux de l’Etat français", explique la plateforme. Cet appel précisera les jours et les lieux exacts du rendez-vous.

Lors du G7 organisé en 2018 à Malbaie, des manifestations avaient été organisées à Québec, à 140 kilomètres de l’évènement. Hendaye se trouve à 26 kilomètres de distance.