IkerGazte 2019 : les inscriptions sont ouvertes

Le congrès des chercheurs basques organisé par l’Université basque d’été (UEU) et le centre de recherche Iker se déroulera à Bayonne du 27 au 29 mai. Au programme : ateliers, présentations et activités ludiques. Les universitaires peuvent s’inscrire jusqu’au 17 mai.

Mediabask|26/03/2019 07:15|0 commentaires
Ber_ikerzentroa_baiona_gfauveau01
Le programme d'IkerGazte 2019 a été dévoilé par la directrice du congrès, Miren Josu Omaetxebarria (au centre). © Guillaume FAUVEAU

La ville de Bayonne a été choisie pour accueillir la troisième édition du congrès IkerGazte du lundi 27 au mercredi 29 mai. Les chercheurs universitaires basques s’y rencontreront autour d’ateliers, de présentations orales et d’activités ludiques organisées par l’Université basque d’été UEU et le centre de recherche scientifique Iker.

Le programme a été dévoilé par l’équipe organisatrice, accompagnée de Beñat Arrabit, représentant de l’Office public de la langue basque et Haritza Camblong, chercheur à l’école d’ingénieurs Estia. Après des conférences générales d’une heure (ouvertes au public) et des présentations orales, les après-midi seront consacrés à des ateliers thématiques. Des posters seront également exposés.

Lundi 27 mai à 9h30, Francesco d’Errico, directeur de recherche au Centre national de recherches scientifique (CNRS) de Bordeaux donnera une conférence autour de l’archéologie et la capacité cognitive des êtres humains. De 14h30 à 17h30, trois ateliers thématiques seront organisés, dont un premier intitulé "Créer des articles, thèses et autres documents scientifiques avec LaTeX". Le second atelier se penchera sur le thème "Procédures féministes : connaissance, recherche et urbanisme". Le dernier aura pour thème la création de cartographies des publications scientifiques. A 18 heures sera également programmée une session autour des mouvements sociaux et de jeunesse à Bayonne et plus largement au Pays Basque Nord.

La conférence du mardi 28 mai démarrera à 9 heures. Présentée par Gwerfyl Win Roberts, un chercheur gallois de l’université de Barngor, elle aura pour thème l’usage des langues minoritaires dans le domaine des services de santé. Le premier atelier de l’après-midi abordera les questions de la visibilité des données et l’infographie (par Joxan Apeztegia, infographiste au journal Berria). Dans le second, il sera question des clés juridiques à prendre en compte dans la recherche. Le dernier atelier sera consacré à la manière de diffuser la recherche au-delà du milieu académique.

Josu Martinez donnera la dernière conférence du congrès, mercredi 29 mai, de 9 heures à 10 heures. Le chercheur en cinéma présentera ses découvertes, notamment le tout premier film en langue basque, réalisé en 1956 sous le titre "Gure sor lekua", ainsi qu’"Euskadi", l’un des rares films des frères Lumière réalisé en trois dimensions, tourné au Pays Basque en 1936. Le congrès se clôturera à 12h30.

L’inscription est réservée aux chercheurs universitaires et son coût est de 185 euros pour les trois jours. Les conférences du matin sont ouvertes au public. Plus d’informations sur les inscriptions ici.