San Pantzar fait son retour à Bayonne

Bayonne célèbrera son carnaval le samedi 16 février. En prélude, des festivités sont réservées aux enfants des écoles maternelles et élémentaires les jeudi et vendredi.

MEDIABASK|08/02/2019 13:05|0 commentaires
Gar_carnaval_bobedme111
Une chasse au trésor est organisée, à 14 heures, au profit de l’association Haur Eri. ©Bob EDME

Le traditionnel rite du carnaval se déroulera le 16 février prochain à Bayonne. Des mutxiko et des animations musicales précèderont l’arrivée de San Pantzar. Comme le veut la tradition, le jeudi et le vendredi seront dédiés aux enfants des écoles, qui assisteront cette année à "La Caravane des Lumières", un spectacle de la compagnie Soukha.

Des 11 heures, des animations musicales et des stands de talo animeront les rues de la ville. Ils devanceront l’arrivée de San Pantzar accompagnés de l’ours et des hommes sauvages à 15 heures. La grande cavalcade s’élancera alors à travers les rues de la ville. Après le traditionnel jugement et l’exécution de la sentence, un final haut en couleurs se déroulera esplanade Roland-Barthes. A 20h30, dans le cadre de la programmation "Lauga côté scène", la danse souletine sera à l’honneur avec le spectacle Üda Batez, de la compagnie Beritza.

Cette même journée, le Musée basque et de l'histoire de Bayonne proposera un atelier de fabrication de "koha", la coiffe du Zamalzain, l'homme-cheval du carnaval souletin, ainsi qu'une exposition sur le carnaval Hartzaro d'Ustaritz. Tous les mercredis avant le carnaval, la Maison de la vie citoyenne du Polo-Beyris organisera de son côté des ateliers de fabrication de déguisements de 14h30 à 16h30.

A Bayonne, le carnaval est célébré depuis 1480. A cette période, l’Eglise interdisait cette coutume considérée comme un rite païen mais, malgré cela, la population se réunissait au quartier Saint-Esprit où débutait le défilé. Après une grande coupure de cette tradition, Bayonne a recommencé depuis quelques années à se déguiser selon le rite du carnaval.

Le programme complet et accessible ici