Gamarthe, Lacarre et Ainhice-Mongelos préparent leur cavalcade

Les villageois des trois communes se rassemblent depuis quelques mois pour organiser un spectacle qui mélangera danse, théâtre et chant. Même si le projet n'est qu'en phase de préparation, les dates sont déjà fixées. La cavalcade sera proposée les 23 et 30 août à la place d’Ainhice-Mongelos.

Iurre BIDEGAIN|06/02/2019 19:00|0 commentaires
Guz-kabalkada-2
De plus en plus de villages organisent leur prope cavalcade. Ici celle de Sare.

Une ancienne coutume est revenue dans les villages de Gamarthe, Lacarre et Ainhice-Mongelos. Voilà plusieurs années, un groupe de théâtre s’était créé entre les trois villages de Basse-Navarre. Une forme de spectacle qui avait disparu ces dernières années. Jusqu’à il y a deux ans. Un groupe d'habitants a commencé à se réunir avec l'intention d'en créer un. Le projet a été très bien reçu par les villageois et les dates sont déjà fixées. La cavalcade sera proposée les 23 et 30 août à Ainhice-Mongelos.

L’idée était claire dès le début des répétitions : créer un spectacle qui mêlera danse, théâtre et chants. Sur cette envie, les habitants ont organisé des répétitions proposant les trois disciplines.

En décembre dernier, une réunion publique a été organisée afin de présenter le projet de cavalcade. La motivation a tout de suite été ressentie, comme le souligne le participant Bixente Oillarburu. "Même si durant ces deux ans, l’engagement s’est quelque peu refroidi, ces dernières semaines, il y a eu un changement. Au total, 70 personnes ont participé à la dernière réunion. Des personnes des trois villages et de toutes les générations", explique-t-il.

Renfoncer les liens

La prochaine étape sera de fixer la liste des participants, mais le jeune avance déjà : "une quinzaine de personnes participeront à la pièce de théâtre, il y aura une quarantaine de danseurs et le même nombre de chanteurs". Il relève que beaucoup de jeunes qui participeront au spectacle sont actuellement membres du groupe de danse Garaztarrak. La pièce a été écrite par Jean-Michel Noblia.

"Notre premier objectif est de créer des liens et renforcer les relations entre les habitants des trois communes. Aujourd’hui, plusieurs activités sont déjà organisées, tels que des repas ou des soirées, mais nous voulons aller plus loin", annonce-t-il. L’événement a pour vocation "de permettre aux habitants de se croiser", à travers un projet culturel.

Les prochaines dates des répétions ne sont pas encore fixées. Une prochaine réunion aura lieu en février. Petit à petit, le spectacle s’approche de la place d’Ainhice-Mongelos.