Xiberoak bizi nahi dü opposé à la privatisation de l’eau

Suite aux réunions tenues il y a quelques mois à Tardets et à Mauléon, qui présentaient un tableau de la gestion de l’eau en Soule, plusieurs membres du collectif Xiberoak bizi nahi dü ont occupé ce mardi l’entrée du Syndicat d’Adduction de l’Eau Potable de la Soule basé à Garindein.

Christophe DE PRADA|mediabask|0 commentaires
081118_locale_manif_eau
Une manifestation contre la privatisation de l'eau. © Christophe DE PRADA

Une action revendiquée afin d’interpeller élus et citoyens sur les risques de marchandisation de l’eau potable, depuis la reprise de cette compétence le 1er janvier 2018 par la Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB).

Officiellement, côté agglo, le discours reste le même : la gestion de l’eau se fait comme auparavant, en régie directe ou par le biais de SAEP, qui depuis le début d’année, a été transformé en Syndicat mixte et laisse disposer à la société Lagun d’un contrat de délégation. Il est vrai que le prix n’a pour le moment pas évolué. D’ailleurs le slogan de sa nouvelle marque “Gure ura, l’eau du Pays Basque” se veut rassurant.

Mais à l’horizon 2020, cette situation pourrait changer avec une harmonisation du prix de l’eau sur tout le Pays Basque. Un avenir toujours flou pour les utilisateurs qui redoutent une augmentation inédite du prix de l’eau après cette date fatidique. C’est pour cette raison que le collectif milite pour une régie publique en Soule. A ce titre, il est possible de signer une pétition sur le site txotxa.com.