Pompe à essence : la signalisation change

À partir du vendredi 12 octobre, les carburants changeront de dénomination dans les stations-essence. On ne verra plus écrit “diesel” ou “sans plomb”, mais des symboles, des lettres et des numéros.

Mediabask|10/10/2018 14:58|0 commentaires
Essence
Au 1er janvier 2017, le parc automobile en circulation dans l'hexagone était estimé par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) à 39,1 millions de véhicules. © PxHere

Fini les “sans plomb 95” et “diesel”. Le contenu reste le même, mais sera différemment signalisé, dès ce vendredi 12 octobre, conformément à une directive européenne datant de 2014. Chaque type de carburant sera représenté par une figure géométrique, une lettre et un chiffre.

L’essence sera signalée par une étiquette ronde et la lettre E, suivie d’un chiffre indiquant la teneur en éthanol : le sans-plomb 95 et le sans-plomb 98 deviennent le E5 (5% de bioéthanol) ; le sans-plomb 95-E10 devient le E10 (10% d’éthanol) et pour le Superéthanol (85% d’éthanol), ce sera le E85.

Le diesel sera symbolisé par la lettre B (comme biodiesel) dans une étiquette carrée. Pour les voitures roulant au diesel classique (7% maximum de ce biocomposant), il faudra choisir la pompe B7.

Deux autres diesels vont faire leur apparition, dont le B10 (10% de biodiesel) et le diesel XTL. Il s’agit d’un diesel paraffinique de synthèse, produit à partir de gaz naturel, d’huiles végétales ou de graisses animales ou végétales hydrotraitées.

Enfin, pour les voitures qui roulent au gaz, il faudra chercher le losange LPG pour l’actuel GPL ou GNC pour gaz naturel comprimé. Le logo indiquera H2 pour l’hydrogène.