Chocs en stock

Football • Liga • Ce week-end, le menu est copieux pour les équipes basques. Barcelone est attendu à Anoeta par la Real Sociedad, l’Athlétic Bilbao accueille le Real Madrid et Eibar se déplace à Madrid affronter l’Atlético.

Willy ROUX|mediabask|0 commentaires
180913_liga_bilbo
L'Athlétic Bilbao se prépare à affronter le Real Madrid samedi 15. © Monika del Valle / FOKU

Un vainqueur de la Ligue des champions. Un vainqueur de la Ligue Europa. Un champion d’Espagne en titre. Et un club promu. Cherchez l’erreur ! La 4e journée du championnat espagnol a réservé aux clubs basques des chocs en cascades. Après une courte trêve internationale, seul le club de Gasteiz, Alavès, semble épargné par le calendrier de la Liga en se déplaçant chez le promu Valladolid (dimanche, 18h30). Pour les autres clubs du Pays Basque, c’est que du lourd !

A commencer par la Real Sociedad. Pour leur premier match à domicile de la saison après trois déplacements, les txuri-urdin reçoivent le champion en titre et actuel leader de la Liga, le FC Barcelone. L’occasion de faire pencher la balance d’un bilan mitigé après trois déplacements (une victoire, un nul et une défaite), mais aussi de se racheter après la défaite chez le voisin Eibar. Dans un stade d’Anoeta en pleine rénovation, sans sa piste d’athlétisme, et homologué jeudi dernier pour la rencontre de ce week-end, la fête promet d’être complète pour les 28 000 spectateurs attendus. Le club de Donostia, qui a célébré son 109e anniversaire la semaine dernière, a prévu un hommage à son fidèle grand attaquant Imanol Agirretxe désormais retraité, après onze saisons au club. L’attaquant d’Usurbil aux 74 buts en 270 matchs manquera certainement au secteur offensif du club décimé par les blessures. Willian José est incertain après sa blessure contre Eibar. Merquelanz ne jouera plus de la saison après sa rupture des ligaments croisés du genou droit. La recrue Sandro Ramirez, prêtée par Everton, pourrait ainsi connaître sa première titularisation aux côtés de Juanmi à moins que Bautista débute dans le onze. La saison dernière, après avoir fait plus que jeu égal durant une mi-temps (2-1, buts de Juanmi et Willian José), la Real avait plié sous les bonnes inspirations de Suarez (50e, 71e) et Messi (85e) pour s’incliner quatre buts à deux. La dernière victoire à Anoeta des coéquipiers d’Illaramendi face au Barça remonte à la saison 2015-2016 avec un court succès 1-0 grâce à Oyarzabal qui pourrait débuter ce samedi en milieu de terrain. A noter que l’équipe entraînée par Valverde, l’ancien joueur et entraîneur de Bilbo, sera privé à Anoeta de sa recrue Malcom acheté à Bordeaux lors du mercato estival.

Un leader peut en cacher un autre. Ex-aequo avec Barcelone après les trois premières journées, le Real Madrid se présente en grande forme à San Mames. Après deux succès 4 buts à 1 à Gérone et contre Leganés, les attaquants de Lopetegui, orphelin de Christiano Ronaldo, sont en pleine bourre. Karim Benzema reste sur deux doublés consécutifs et Gareth Bale a déjà scoré à trois reprises. Privé de match avant la trêve internationale, les hommes de Berizzo devraient également avoir de l’énergie à revendre pour cette affiche. Lors d’un match amical remporté 3-1 contre Valladolid, Bilbo a pu répété ses gammes. L’équipe mise en place lors de cette rencontre sera constituée de Remiro, Alvarez, Etxebarria, Williams, Muniain, Berchiche, Susaeta, Dani Garcia, Capa, Raul, les champions d’Europe. A l’exception d’Unai Simon qui devrait retrouver sa place de titulaire dans les buts. Et d’Inigo Martinez qui devrait trouver sa place dans la défense après avoir honoré sa cinquième sélection avec l’Espagne en l’Angleterre. A noter que Bilbo est toujours privé de son attaquant Aritz Aduriz. Lors de la saison 2014-2015, le “goleador” avait été le héros de la dernière victoire de Bilbo contre la Maison Blanche (1-0).

Enfin, éclipsé par ces deux affiches en Pays Basque sud, le match à l’extérieur à Madrid entre Eibar et l’Atlético devrait tenir ses promesses. Eibar pourrait surfer sur sa victoire contre la Real Sociedad pour faire un coup chez le vainqueur de l’Europa Ligue à la peine en ce début de saison. Avec un résultat nul à Valence, une courte victoire contre le promu Valladolid (1-0) et une défaite contre le Celta Vigo (2-0) lors de la dernière journée, les “cochoneros”, vice-champion d’Espagne, pointent seulement à la 10e place du classement.

Programme de la 4e journée de Liga

Samedi 15 septembre

13h : Atlético Madrid (10) c/ SD Eibar (15)

16h15 : Real Sociedad (8) c/ FC Barcelone (1)

20h45 : Athlétic Bilbao (6) c/ Real Madrid (2)

Dimanche 16 septembre

18h30 : Valladolid (16) c/ Alavès (11)