Six mairies de plus adhèrent à l’Eusko

Six nouvelles mairies ont adhéré au projet de l’Eusko. En plus de permettre aux citoyens le paiement en eusko dans les services publics, ces communes pourront également réaliser des paiements en eusko.

Mediabask|22/06/2018 16:03|0 commentaires
Gar_ag_eusko_bobedme102
Dante Edme et Xebax Christy responsables d'Euskal moneta. © Bob Edme

De plus en plus de communes apportent leur solidarité envers le projet de la monnaie locale et ont décidé d'y adhérer. Après Hendaye, Ustaritz, Mendionde, Bayonne, La Bastide Clairence, Hasparren, Ayherre, Ostabat-Asme et Sare, ce sont six communes qui ont franchi, elles aussi, le pas : Aincille, Anhaux, Ascain, Gabat et Gamarthe et Ossas-Suhare, première commune de Soule.

Toutes les communes qui ont des services publics locaux pourront encaisser des paiements en eusko. De plus, elles pourront également réaliser des paiements, tels que les indemnités aux élus et le versement de subventions, une fois avoir signé une convention allant dans ce sens avec l'association Euskal Moneta "Elles participent ainsi à la mise en circulation d’euskos, et au maintien au Pays Basque d’une plus grande partie de la richesse créée sur notre territoire",explique l’association Euskal Moneta.

Sur le modèle de la mairie de Bayonne, la Mairie d'Hendaye doit elle aussi signer une convention avec Euskal Moneta afin de pouvoir à l'avenir payer une partie de ses dépenses (indemnités, subventions...) en eusko. Un vote est organisé en ce sens mercredi prochain, au conseil municipal d'Hendaye.