La CAPB fait le choix de l'énergie verte

Cent soixante-dix bâtiments publics seront bientôt alimentés en électricité d'origine renouvelable. Un choix important selon Martine Bisauta en charge de la délégation "transition écologique et énergétique" à la Communauté d'agglomération Pays Basque.

Xan Idiart|14/06/2018 10:50|0 commentaires
Capture_d_e_cran_2018-06-08_a_11.46.07
Un grand nombre de bâtiments bénéficient de l'énergie verte à Biarritz suite au contrat passé entre la CAPB et Edercoop.

Le Palais des festivals de Biarritz, la Maison de l'emploi à Bayonne ou encore le siège du Pôle territorial Sud Pays Basque à Urrugne. Au total, 170 bâtiments publics sont depuis peu alimentés en énergie verte en Soule, Basse-Navarre et Labourd. C'est le souhait de la Communauté d'agglomération Pays Basque (CAPB) qui a choisi la société Enercoop pour fournir ces lieux en électricité d'origine renouvelable.

"C'est une excellente chose" se réjouit Martine Bisauta, vice-présidente de la CAPB en charge de la délégation "transition écologique et énergétique". A l'avenir, d'autres bâtiments pourraient se rajouter aux 170 déjà existants, pense et espère l'élue.

Depuis l'ouverture à la concurrence en 2015, d'autres fournisseurs en électricité qu'Enedis peuvent alimenter les particuliers comme les institutions en énergie. Au sein de l'ancienne Agglomération côte basque-Adour (Acba), deux petits pôles bayonnais avaient déjà été choisis pour être alimentés en énergie verte.

Booster le marché

D'autres partenaires ont constitué un groupement d'achat avec la CAPB dans le cadre du contrat passé avec Enercoop. On y trouve le Syndicat intercommunal d’aménagement de la zone Ilbarritz Mouriscot (SIAZIM), Biarritz Tourisme ou encore l'Hôtel du Palais. Le contrat couvre la période 2018-2019.

"Il faut booster le marché des énergies renouvelables" assure Martine Bisauta. Enercoop est sûrement d'accord avec elle. Le Pays Basque Nord représente aujourd'hui le plus gros marché pour la société dans tout l'Hexagone. Elle organise d'ailleurs son assemblée générale fin juin à Bayonne pour mieux faire connaître son projet.