Des peines de prison pour les jeunes d'Altsasu

Le tribunal national ne retient pas l'apologie du terrorisme, mais il donne aux huit jeunes d'Altsasu les condamnations les plus sévères pour des lésions, trouble à l'ordre public et profération de menaces.

Mediabask|01/06/2018 16:55|1 commentaire
Juicio-altsasu
Le procès des jeunes d'Altsasu a débuté le 16 avril et s'est terminé le 4 mai. (@MartxeloDiaz)

La décision est tombée ce 1er juin dans l'après-midi. Les juges du tribunal national espagnol condamnent les huit jeunes d'Altsasu entre deux et treize ans de prison. Ils leur reprochent d'avoir blessé et menacé les gardes civils avec qui ils ont eu une rixe le 15 octobre 2016. Même si la justice ne retient pas l'accusation d'apologie du terrorisme, elle les accuse de trouble à l'ordre public et délivre les condamnations les plus sévères pour ce qui leur ait reproché.

Oihan Arnanaz eta Iñaki Abad sont les deux condamnés à treize ans d'incarcération. Douze ans pour Jokin Unamuno et Adur Ramirez et neuf ans pour Jon Ander Cob, Julen Goikoetxea et Aratz Urrizola. Ainara Urkijo, elle, a écopé de deux ans d'emprisonnement. Les huit jeunes devront payer 9 200 euros pour les dégâts matériels et 70 000 euros pour les dégâts moraux. Le parquet avait au préalable demandé entre douze et 62 ans de prison pour les accusés.

Pour les parents des jeunes, la décision est motivée par un désir de vengeance. Ils assurent qu'ils continueront à se mobiliser dans la rue, et s'il le faut, qu'ils iront jusqu'aux tribunaux européens pour annuler la sentence. Un rassemblement de soutien aux condamnés est prévu à 20 heures ce soir devant la mairie d'Altsasu.