Ciboure : la semaine de l'eusko débute

Du 29 mai au 3 juin, animations, réunions publiques, tables d’information et poteo sont à l'honneur à Ciboure pour la semaine de la monnaie basque.

Mediabask|29/05/2018 06:50|0 commentaires
Gar_eusko_imiquelestorena
La semaine de l'eusko à Ciboure débute le 29 mai. ©Isabelle Miquelestorena

L'eusko veut continuer sa progression. Pour cela, l'association Euskal Moneta organise du 29 mai au 3 juin une semaine entière dédiée à la monnaie locale basque dans la ville de Ciboure. Au programme pendant six jours : animations, réunions publiques, tables d’information et poteo.

Voici le programme complet de la semaine de l’Eusko à Ciboure :

Mardi 29 mai, au marché de Saint-Jean-de-Luz, de 9h à 13h : marché de Saint-Jean-de-Luz. Possibilité de s’informer, d’adhérer pour pouvoir faire du change, d’ouvrir un compte, de retirer des eusko de son compte...

Jeudi 31 mai, place du Fronton à Ciboure, à partir de 18h : Pintxo Poteo dans les bars de Ciboure ! Vous pourrez tenter votre chance à l’Eusko-Quizz !

Vendredi 1er juin, à la salle Baltsan, 8 avenue Gabriel Delaunay, à Ciboure, à 19h : réunion publique, "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’Eusko..." avec les témoignages d’adhérents de l’Eusko (particulier, commerçant, paysan, bureau de change, associations...)

Dimanche 3 juin : marché de Ciboure à la place du Fronton, de 9h à 13h. Animations et table d’information : possibilité d’adhérer pour pouvoir faire du change, d’ouvrir un compte, de retirer des eusko de son compte...

"Changer les choses"

Depuis sa création en janvier 2013, l'eusko est très vite devenue la première monnaie locale de l'Hexagone. Aujourd'hui encore, et malgré les attaques répétées de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques contre la ville de Bayonne pour qu’elle ne paie pas en eusko, la monnaie locale basque est citée en exemple.

D'autre part, Cyril Dion, réalisateur du documentaire Demain, et auteur du Petit manuel de résistance Contemporaine, était l'invité de l'émission C Politique sur France 5 le dimanche 27 mai. Parmi deux autres initiatives, le militant écologistes a cité l'eusko comme un projet qui, à son échelle, peut "changer les choses". Le passage est à visionner à partir de 17 min 25 sec de la vidéo.