Les détenus basques de Fresnes ont arrêté la grève de la faim

Les prisonniers basques en grève de la faim ont cessé leur mouvement de protestation après avoir appris qu’Itziar Moreno allait être transférée vers un établissement pénitentiaire où se trouvent d’autres Basques.

Mediabask|30/05/2016 07:00|0 commentaires
Fresnes_zorrotza
Une fois arrivés à Fresnes, les manifestants du Pays Basque ont été rejoints par les membres du comité de solidarité de Paris. (@zorrotza)

L’association des familles de prisonniers Etxerat a annoncé dimanche 29 mai que les détenus basques de Fresnes avaient cessé la grève de la faim. Une décision prise après que l’Administration pénitentiaire ait informé Itziar Moreno d’un transfert vers une prison où se trouvent d’autres Basques.

Cependant, ses co-détenues, Ekhiñe Eizagirre et Iratxe Sorzabal, sont restées au mitard, en signe de solidarité, le temps que le transfert soit effectif. Samedi, cela faisait 19 jours que les détenus hommes ne s’alimentaient plus, cinq pour Itziar Moreno et Ekhiñe Eizagirre.

Ce même jour, le parti abertzale Sortu avait organisé une marche vers la maison d’arrêt parisienne afin de dénoncer la situation d’isolement d’Itziar Moreno et la politique pénitentiaire appliquée aux détenus basques. Un bus avait démarré du Pays Basque Sud vendredi et avait été retenu par des policiers pendant une heure à Behobie.

Une fois arrivée à Fresnes, les manifestants ont déposé des lettres à l’adresse du directeur de l’établissement. Les manifestants ont scandé des slogans en soutien aux détenus et, des fenêtres de la prison, des ikurrina et autres drapeaux sont apparues. Les manifestants se sont ensuite dirigés vers Place de la République, où s’est installé le mouvement Nuit Debout, pour distribuer des tracs.

INFOS ASSOCIÉES