EH Bai plus que jamais ouvert… au débat

La coalition abertzale EH Bai, née en 2007, est devenue mouvement et veut être présente dans les grands débats de 2015.

Argitxu DUFAU|01/01/2015 09:45|0 commentaires
Etx_141119_970318
Euskal Herria Bai (EHBai) - © Sylvain Sencritso

Anita Lopepe : "vers un mouvement qui va bien au-delà des gens encartés"

Lors de sa dernière assemblée générale du 20 décembre, EH Bai a décidé à la quasi unanimité d'effacer les étiquettes des partis dans un souci de rassemblement. "On a fait le saut d'une coalition des trois partis, Sortu, Abertzaleen Batasuna (AB) et Eusko Alkartasuna (EA) vers un mouvement qui va bien au-delà des gens encartés", affirme Anita Lopepe porte-parole du mouvement.

Une évolution profonde qui se verra de l'extérieur par le changement d'image et la volonté d'ouverture. En interne, la nouvelle structure se démarquera de l'ancien mode de fonctionnement, dans lequel les partis politiques étaient au coeur des débats et surtout preneurs de décision.

Aujourd'hui, c'est une direction politique appelée Biltzarra ("l'assemblée" en basque), dans laquelle sont représentés les partis, de façon minoritaire, et les représentants de groupes locaux, qui guidera le navire. "Les militants qui ne sont pas encartés sont partie prenante des décisions et du quotidien du mouvement", se félicite la porte-parole.

Un mouvement présent dans les débats de 2015

Parmi les quatre motions posées sur la table de l'assemblée générale, EH Bai a tiré la carte du débat institutionnel. Le mouvement a réaffirmé la volonté de poursuivre l'analyse des diverses propositions du préfet, à travers une grille de lecture comportant cinq paramètres fondamentaux, dont le respect du territoire du Pays Basque Nord, le budget et les compétences nécessaires, enfin, le système de représentation.

Favorable à une collectivité territoriale à statut particulier, EH Bai s'ouvre aujourd'hui à un nouveau débat, livre A. Lopepe : "L'EPCI unique au niveau de l'Iparralde, même si ce n'est pas la réponse à notre revendication, vaudrait la peine d'être mis en oeuvre parce qu'il nous permettrait de faire un bout de chemin vers la collectivité territoriale spécifique (...) on va s'impliquer dans le débat".

Un autre sujet qui marquera 2015, les élections cantonales. EH Bai y aura aussi une carte à jouer étant donné que le mouvement présentera des candidat dans chacun des cantons du Pays Basque Nord. EH Bai pense être gagnant dans certains cantons et d'autres où il pourrait être arbitre au second tour. L'objectif est de consolider la place de troisième force politique en Pays Basque Nord.