Maite Ubiria|2018/10/18 14:59|0 iruzkin |
”Il ne suffit pas de manifester ni résister. Il faut montrer qu’il y a des alternatives possibles”

Geneviève Azam, née en 1953, est une économiste française, maître de conférences en économie et chercheuse à l'université Toulouse-Jean-Jaurès. Elle est par ailleurs militante écologiste et altermondialiste au sein de l'organisation Attac France. Nous l’avons rencontrée à l’occasion d’Alternatiba à Bayonne.

MEDIABASK|2018/10/16 14:51|0 iruzkin
“Le pays des Kanaks est prêt à s'assumer pleinement”

Responsable des relations internationales du Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste (FLNKS), Mickael Forrest s’est rendu le 8 octobre au Parlement de Gasteiz. A quelques semaines du référendum en Nouvelle-Calédonie, il a accepté de répondre aux questions de MEDIABASK.

Mediabask|2018/10/15 06:50|0 iruzkin
Un pôle international de recherche en anthropologie musicale

La Communauté d’agglomération Pays Basque s’est associée au CNRS pour lancer un nouveau pôle de recherche de rang international, spécialisé en anthropologie musicale. Il sera situé à la Cité des Arts de Bayonne, sous la direction de l’ethnologue basque Denis Laborde.

Mediabask|2018/10/13 09:05|0 iruzkin
Des habitants de la vallée d’Aspe interpellent à Bayonne la ministre chargée des transports

Le collectif "Stop aux camions" de la vallée d’Aspe a profité hier midi de la venue à Bayonne d’Elisabeth Borne, chargée des transports auprès du ministre de la Transition écologique, pour exprimer leur refus du transport de matières dangereuses et plus largement, du transit de poids lourds dans leur vallée.

Mediabask|2018/10/10 14:58|0 iruzkin
Pompe à essence : la signalisation change

À partir du vendredi 12 octobre, les carburants changeront de dénomination dans les stations-essence. On ne verra plus écrit “diesel” ou “sans plomb”, mais des symboles, des lettres et des numéros.

Béatrice MOLLE-HARAN|mediabask|0 iruzkin
Bras de fer entre la Generalitat et le gouvernement espagnol
Xan GOENAGA|mediabask|0 iruzkin
AINHOA AIZPURU|2018/10/04 12:40|0 iruzkin

Michel Maya, maire de Tramayes, a répondu aux question de MEDIABASK. Sa commune, située dans le département de Saône-et-Loire, est la première collectivité de plus de 1000 habitants ayant tous ses bâtiments communaux alimentés à 100% en énergie renouvelable

AINHOA AIZPURU|2018/10/04 12:25|0 iruzkin
Dérèglement climatique : des alternatives existent

Face à l’accélération du changement climatique et au manque de volonté flagrant des grands dirigeants de la planète pour changer le système, certains pourraient être tentés de baisser les bras. Et pourtant, un mouvement semble être déjà en marche et les alternatives concrètes au changement climatique se multiplient.

Xan Idiart|2018/10/02 07:30|0 iruzkin
Une petite victoire pour l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

Dans le cadre des assises de la bioéthique, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE), un organisme indépendant, s'est prononcé en faveur de l'ouverture de la Procréation médicalement assisté (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules.

Orria 1/ 47
PHOTO LEGENDE
Laurent Nuñez au Pays Basque
Bob Edme


Le Secrétaire d’État au ministère de l'Intérieur était sur la côte basque ce 19 octobre. Au programme, visite du Centre de rétention administrative d'Hendaye. Au même moment, une manifestation en soutien aux réfugiés a eu lieu.

<

DIAPORAMA


La deuxième édition du festival Points de vue a commencé le 17 octobre et se prolonge jusqu’à dimanche. Durant ces cinq jours, une vingtaine d’artistes provenant de neuf pays peindront leurs fresques respectives sur les murs de la ville. Au sein du festival, plusieurs animations festives sont programmées, telles qu’une conférence ou une soirée-concert au Magnéto. L’événement culturel est organisé par le centre d’art Spacejunk et est soutenu par la Mairie

PHOTO LEGENDE
Accueil des migrants : rassemblement pour des mesures d’urgence 
AURORE LUCAS


Près de 200 personnes ont réclamé ce 18 octobre devant la mairie de Bayonne des mesures immédiates pour secourir les migrants qui transitent par la place des Basques. Au même moment, le sujet était discuté en conseil municipal. Dans un courrier adressé le 14 septembre dernier, le collectif Etorkinekin avait alerté le président de la CAPB de l'urgence de la situation.