molle haran, beatrice|2015/01/06 10:55|0 iruzkin
Départementales : les grandes manœuvres ont commencé

Les officines des partis politiques sont en pleines négociations. Objet de leurs discussions : les investitures qui devraient être connues pour l’UMP et les centristes (Forces 64) dès la semaine prochaine. Avec un duel fratricide qui semble s’annoncer dans le canton luzien.

Arantxa manterola|2015/01/06 08:00|3 iruzkin
Militant discret jusqu'au bout

Didier Rouget est mort ce 5 janvier dans la soirée. Ce juriste a passé sa vie à défendre la cause des opprimés, notamment, celle du peuple basque. Le dernier dossier qu'il a défendu est celui d'Inès del Rio dont l'issue favorable a permis la mise en liberté de 70 détenus basques.

|2015/01/05 19:15|0 iruzkin
Mutur batetik besterat argituko den mobilizazioa

BIDEOA - Presoen eskubideen aldeko Sare plataformak urtarrilaren 10eko ekimenaren antolaketari buruzko argipenak bildu ditu bideo batean.

Argitxu Dufau|2015/01/05 17:20|0 iruzkin
Le rapprochement des prisonniers au coeur de Bilbo

Une année encore, les revendications en faveur des prisonniers et exilés basques vont déferler dans les rues de Bilbo. Le mouvement populaire de défense des droits des prisonniers Sare organise une mobilisation le samedi 10 janvier prochain sous le slogan "NOW ! Euskal Herrira" (Maintenant ! Au Pays Basque !).

Charlotte DALMONT|2015/01/05 14:00|0 iruzkin
Charlotte DALMONT|2015/01/05 14:00|0 iruzkin
Mauléon : la maison de santé ouvrira en 2017

Généralistes, infirmières, kinésithérapeutes et autres médecins vont se regrouper à la maison de santé de Mauléon. Objectif : éviter la désertification médicale.  

Béatrice MOLLE HARAN|2015/01/05 11:05|0 iruzkin
25 années de dispersion

C’est en 1989 que s’est mise en place la politique de dispersion pour les prisonniers basques. Cette politique fut annoncée publiquement par le ministre de la justice socialiste Enrique Mugica Herzog. Avec l’accord du lehendakari de l’époque José Antonio Ardanza (PNB) qui était à l’époque à la tête du gouvernement de Gasteiz, en coalition avec le PSE (Parti socialiste d’Euskadi). Aujourd’hui, cette politique persiste pour les 465 prisonniers basques répartis dans 76 prisons.


goizeder taberna|2015/01/05 09:45|0 iruzkin
Béatrice Molle Haran|2015/01/05 09:15|0 iruzkin
Gauche ou droite au pouvoir, la nouvelle assemblée sera à moitié composée de femmes

Le Parlement de Navarre va forcément changer de physionomie à l'issue des élections départementales qui vont se dérouler les 22 et 29 mars prochains.

|2015/01/03 15:52
Orria 564/ 566
PHOTO LEGENDE
Dernier adieu à Frantxoa Garat
Isabelle Miquelestorena


Des centaines de personnes ont rendu hommage à Frantxoa Garat, ce 10 décembre, à l'église d'Hasparren. L'ancien prêtre, abertzale, est décédé des suites d'une longue maladie vendredi dernier.

DIAPORAMA
Isabelle MIQUELESTORENA


Près de 1 200 personnes se sont rassemblées devant la mairie de Bayonne, ce samedi 8 décembre, pour sonner l’alarme de l’urgence climatique. Le jaune et le vert se sont mélangés derrière des banderoles du type "Justice sociale et climat, même combat" ou encore "Fins de mois et fin du monde, même combat". Durant la marche, des activistes de Bizi sont rentrés dans l’agence principale de la Société Générale pour y mener une action de grand nettoyage. A 14h30, une cinquantaine de personnes se sont mobilisées à leur tour pour une marche à Saint-Jean-Pied-de-Port .

PHOTO LEGENDE
  Contre-manifestation à Bayonne
ISABELLE MIQUELESTORENA


Alors que les gilets jaunes et les défenseurs du climat manifestaient ce matin, une scène singulière s’est déroulée à 14h30 devant le monument aux morts de Bayonne. Les anti-avortement avaient appelé à une mobilisation qui a rapidement été rejointe par une quarantaine de personnes convoquées par les Bascos. Les prières à vive voix ont été contrées par la musique et les coups de sifflets des militants pour les droits des LGTB.