Barthélémy Aguerre se prépare pour briguer Saint-Palais

Le maire de Luxe-Sumberraute pourrait succéder à Jean-Jacques Loutaudaudine. Il dit ne pas avoir pris sa décision, mais a déjà contacté des personnes pour le suivre dans la liste qu’il mènerait.

Goizeder TABERNA|2019/05/29 06:40|0 iruzkin
Jpb_indar_30
Barthélémy Aguerre est maire de Luxe-Sumberraute depuis 1977 avec une interruption entre 1989 et 1995. © Gaizka Iroz

Après sept mandats dont six de maire à la municipalité de Luxe-Sumberraute, Barthélémy Aguerre ne se représentera pas en 2020. En tout cas pas à Luxe-Sumberraute. Il pourrait se présenter à Saint-Palais et, même, conduire la liste issue de l’actuelle majorité.

Le maire Jean-Jacques Loustaudaudine, 80 ans ce mois de juin, devrait laisser son siège occupé depuis 1995. Déjà à l'occasion des dernières élections municipales, il se disait qu’il avait du mal à trouver un candidat pour prendre sa suite. Cette fois, les conseillers municipaux de son équipe auraient approché Barthélémy Aguerre pour qu’il mène leur liste, assure ce dernier. D’après les informations obtenues par MEDIABASK, il l’aurait accepté, mais il ne le confirme pas au téléphone. Il affirme qu’il va "certainement" accepter la proposition, mais précise : "ce n’est pas fait, cela demande de la réflexion".

Cela ne l’empêche pas d’approcher l’élu d’opposition saint-palaisien Charles Massondo. Un bon ami centriste, dit-il. "J’ai discuté avec lui et lui ai demandé si éventuellement il pourrait être avec moi", explique Aguerre. Il ne confirme pas, cependant, l’information selon laquelle il lui aurait proposé la place de premier adjoint. "Ce n’est pas le moment de parler de la composition de la liste, le temps est à la réflexion", insiste-t-il.

Pris de court

Pour sa part, l’actuel élu d’opposition a été pris de court. Pour lui, c’est clair, Loustaudaudine a choisi son successeur. La liste d'Aguerre en préparation serait composée de dix élus sortants issus de la majorité. Il serait trop tôt, d’après ce commerçant, pour se positionner sur la proposition d’occuper le poste de premier adjoint. D’autant que les relations avec la majorité municipale n’ont pas été fluides ces dernières années, "mais il faut savoir oublier" ajoute-t-il. En revanche, ce sur quoi il ne va pas céder, c’est sur le mode de fonctionnement de l’équipe, sur la communication, après un mandat marqué par "l’omerta".

Il se dit actuellement dans une position d’observateur et ouvert à toute proposition. Partir seul, avec Barthélémy Aguerre, ou pas du tout, toutes les possibilités sont sur la table. Il doit également en parler avec ses deux autres colistiers. Notamment Olivier Darrieux-Juson, tenté de mener lui aussi une liste bien qu’il se donne jusqu’à septembre pour prendre une décision. "Après trois mandats de conseiller municipal [dont deux dans l’équipe de Loustaudaudine, ndlr.], je veux passer à autre chose", reconnaît le chef d’entreprise, référent En Marche. Il s’était affiché aux côtés de Loïc Corrégé (LREM), comme suppléant, lors des dernières élections législatives. Une candidature plébiscitée à Saint-Palais, face à Jean Lassalle dont le suppléant n’est autre que Barthélémy Aguerre.

Candidat idéal à battre

Après avoir été pendant de nombreuses années (1994-2015) élu au Parlement de Navarre à Pau, depuis 2015, ce dernier assure un mandat de conseiller régional en Nouvelle-Aquitaine. S’il se présentait à Saint-Palais, il le ferait pour continuer à développer le territoire. "Saint-Palais est un bourg-centre qui a des liens serrés avec les communes des alentours. Si on considère qu’il y a un intérêt pour le territoire, je serais d’accord de me présenter", précise le maire de Luxe-Sumberraute.

Pour les abertzale, ce serait une bonne nouvelle, car Barthélémy Aguerre représente tout ce qu’ils combattent. L’homme de la crise de la viande de cheval, évincé de Lur Berri, de la lignée de Loustaudaudine, serait le candidat idéal à battre "pour en finir avec l’ère de cette politique politicienne moyenâgeuse", selon l’élu Extebe Irola. Avec ses anciens colistiers, ils travaillent à la refondation de l’équipe et à la formation d’une liste.