Loi Blanquer : l'école de Larceveau aussi se mobilise

Les parents de l'école publique de Larceveau se sont mobilisés pour mener une action "école morte". Objectif : montrer leur désaccord face à la réforme de l'éducation.

Mediabask|2019/04/12 06:55|0 iruzkin
Capture_d%e2%80%99e%cc%81cran_2019-04-11_a%cc%80_19.05.07
L'école publique de Larceveau est une école bilingue.

Il n'y avait pas que Saint-Michel et Estérençuby de mobilisés. En Basse-Navarre, l'école publique de Larceveau a elle aussi été bloquée ce 11 avril en signe de protestation contre la loi Blanquer. Un succès selon l'association des parents d'élèves (APE) avec 92 % d'absentéisme.

Par cette action, l'APE souhaite montrer son inquiétude quant au manque de moyens pour cette école rurale, et excentrée par rapport au collège, puisque les directeurs de collège deviendraient aussi directeurs des petites écoles. "A qui devrons-nous nous adresser pour gérer nos problèmes du quotidien ?"

L'APE a également peur d'un possible manque de décision. "Les parents sont aujourd’hui membres à part entière de la communauté éducative, ils participent au conseil d’école. En remplaçant cela par des conseils d’administration au collège, où toutes les écoles seront rassemblées, nous ne savons pas comment on pourra gérer les soucis propres à chaque école".  Les parents d'élèves l'assurent. L'action de ce 11 avril est amenée à être renouvelée s'il le faut.