Euskal Selekzioa rencontrera le Panama au mois de mai

La Fédération basque de football a annoncé que la sélection basque de football jouera contre la sélection du Panama le 29 mai prochain, une fois la Liga terminée. Elle a également présenté Javier Clemente comme nouveau sélectionneur de l'équipe basque.

AINHOA AIZPURU|2019/03/12 06:35|0 iruzkin
Clemente
Javier Clemente est le dernier entraineur à avoir gagné un titre avec l'Athletic de Bilbao. (Aritz LOIOLA / FOKU)

La sélection basque de football jouera un match cette année encore. Cette fois-ci, elle jouera le 29 mai prochain contre l’équipe du Panama qui prépare sa participation à la Coupe d’Or. Euskal Selekzioa est la sélection qui représente les basques des sept territoires. Même si les joueurs du Pays Basque Sud sont majoritaires, les Lapurtar Bixente Lizarazu et Pantxi Siriex ont déjà revêtu le maillot vert.

A l’heure actuelle, cette équipe n’est pas officielle et doit se contenter de jouer des matchs amicaux. En 2018, la Fédération basque a officiellement demandé à l'UEFA et à la FIFA la reconnaissance pour jouer des tournois officiels, mais celle-ci a été déniée par la Fédération espagnole de football. Actuellement, l’équipe basque joue un ou deux matchs amicaux par an, dont le dernier contre le Venezuela le 12 octobre 2018.

Les origines de l’équipe du Pays Basque remontent à 1930, quand un premier match contre la Catalogne a été joué à Barcelone avec victoire des visiteurs. Après la longue parenthèse du franquisme, la sélection a repris en 1979. En 2007, l’équipe basque, connue jusqu’alors comme "sélection d’Euskadi" a changé son nom en "sélection d’Euskal Herria". Une grande polémique s’en est suivie, le PNV se montrant contre le changement. En 2008, retour au nom de "Euskadi". Ce sont alors les joueurs qui ont menacé de ne pas jouer si le nom Euskal Herria n’était pas maintenu. Finalement, un compromis a été trouvé et l’équipe porte aujourd'hui le nom de "Euskal Selekzioa".

Javier Clemente a également été annoncé comme nouveau sélectionneur basque. Souvent désigné comme "le blond de Barakaldo" pour sa couleur de cheveux, il est connu pour être un moulin à paroles au caractère fougueux. Ses sympathies affichées pour le PNV ont fait beaucoup parler alors qu’il était sélectionneur d’Espagne. Depuis, il ne manque jamais une occasion d’exprimer ses avis sur les questions les plus variées, souvent avec virulence.