La direction de Castorama relaxée

Quatre salariés de l'enseigne encartés au syndicat Lab avaient alerté l'inspection du travail en 2011 pour des écarts de salaires importants par rapport au reste des employés. Depuis, des soupçons de discrimination syndicale pesaient sur le groupe français de bricolage basé à Anglet.

Mediabask|2019/02/12 17:00|0 iruzkin
Capture_d_e_cran_2019-01-16_a_12
La direction de Castorama Anglet faisait l'objet d'un procès pour discrimination syndicale.

La décision du tribunal correctionnel de Bayonne était attendue. Les juges ont finalement relaxé la direction de Castorama Anglet dans une affaire où quatre salariés du groupe encartés au syndicat Lab souffraient d'écarts de salaire importants par rapport au reste des employés.

Le procès pour discrimination syndicale s'était ouvert le 9 janvier dernier, après que ces employés aient saisi l'inspection du travail en 2011. La partie civile réclamait la réparation de la perte des salaires sur la période 2011-2012. Elle a maintenant dix jours pour faire appel.