Los Galindos et le grand bazar poétique

Ce week-end, une yourte se posera en plein milieu du fronton d’Aïcirits, et accueillera 90 personnes installées à 360 degrés, lors de quatre représentations organisées par Hameka, l’axe “Spectacle vivant” du projet culturel de la Communauté d’agglomération Pays Basque (CAPB).

Laurent PLATERO|mediabask|0 iruzkin
240119_culture_galindos
“Udul” est un spectacle tout public, à voir en famille. © Los Galindos

Dimanche 27 et lundi 28, la compagnie Los Galindos ouvrira les portes de son théâtre mobile, qui “crée un accident dans le mobilier urbain” et “génère automatiquement un mystère, peut-être un intérêt et le désir de savoir ce qui se passe à l’intérieur”.

Les curieux auront bien raison de l’être : ils découvriront Udul, une ligne poétique qui mène du théâtre de rue au cirque. Ils seront ébahis par les fondateurs de la troupe Bet Garrell et Marcel Escolano, et leurs deux acolytes : Anna Pascual et Benet Jofre.

Lorsque les spectateurs sont placés par l’équipe, la pièce a déjà débuté : les quatre compères s’activent, à la recherche d’un début ou d’une finalité qu’il est parfois difficile de saisir. Mais peu importe, avec Los Galindos, l’essentiel du voyage n’est pas dans sa destination.

Acteur bien malgré lui, le public passera du rire à l’émotion, de la gêne au lâcher-prise, de la peur à la jolie surprise. Les 50 minutes défileront sans que l’ennui ne s’insinue. L’essentiel se situe peut-être ici, dans cette finalité du grand bazar poétique qui est le leur, illustrée par cette magnifique introduction : “ils aimaient que des questions illusoires et des prouesses peu probables les obsèdent”. A ne pas rater.

– Infos pratiques

Dimanche 14h30 et 20h30, lundi 11 h et 14h30. Entrée de 4 à 8 €. Réservation conseillée au 05 59 55 58 43.