Une étude sur l'impact de l'eusko

Dans le cadre du programme de recherche Molona, plusieurs chercheurs de l'université de Bordeaux vont étudier l'impact des monnaies locales sur leur environnement.

Mediabask|2018/12/28 14:53|0 iruzkin
Eusko
Euskal Moneta souhaite se baser sur les conclusions de cette étude qui doit durer trois ans pour "améliorer son action". (Gaizka IROZ)

L'association Euskal moneta le présente comme "le plus ambitieux programme de recherche sur les monnaies locales jamais initié en France". Baptisée Molona, cette enquête permettra notamment d'étudier l'impact économique, écologique et social de l'eusko sur le Pays Basque Nord. La région Nouvelle Aquitaine apporte un financement à l'université de Bordeaux pour assurer cette étude qui a officiellement commencé il y a un peu moins d'un mois.  

Né de la rencontre entre l’Eusko et le Centre de ressources pour l’innovation sociale par l’action locale et ses initiatives pour le développement humain (Crisalidh), ce projet va associer, sous la direction de Yannick Lung de l'université de Bordeaux, plusieurs monnaies locales et plus d’une dizaine de chercheurs et experts de plusieurs disciplines : Luc Pabœuf, Bruno Théret, Jérôme Blanc, Xabier Itçaina, Matthieu Montalban, Andy Smith, Fabienne Pinos, Wojtek Kalninowski, François Mimiague, ou encore Marie Fare.

Euskal Moneta souhaite se baser sur les conclusions de cette étude qui doit durer trois ans pour "améliorer son action".