Quatre députés catalans emprisonnés en grève de la faim
Béatrice MOLLE-HARAN|mediabask|0 iruzkin
Presos_catalanes
Les prisonniers politiques catalans, dans une image diffusée par Òmnium Cultural. (@omnium)

Jordi Sànchez, Jordi Turull, Joquim Forn et Josep Rull, deputés de Junts per Catalunya (JxCat), prisonniers à Lledoners (Barcelone), ont entamé une grève de la faim indéfinie, afin de dénoncer “l’attitude partiale du Tribunal constitutionnel” qui bloque tous les recours, les empêchant notamment de se présenter devant la justice européenne en qui ils ont déposé leur confiance.

“Nous ne demandons pas un traitement de faveur au Constitutionnel, mais nous n’accepterons pas passivement une discrimination injuste”, expliquent les députés indépendantistes emprisonnés pour cause d’organisation de référendum en 2017. Ils sont onze au total en attente de jugement qui devrait se dérouler en début d’année 2019.

Les quatre grèvistes de la faim ont reçu l’appui de la Generalitat de Catalogne et de la maire de Barcelone Ada Colau (Podemos). Quant au chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, il a déclaré que cette information n’était pas une bonne nouvelle.