Les avocats raccrochent leur robe

Les robes noires du barreau de Bayonne ont voté une grève totale ce mercredi soir. Active dès aujourd'hui, elle se maintiendra jusqu’au 12 décembre inclus.

MEDIABASK|2018/12/06 15:12|0 iruzkin
Med_rassemblement_avocats_tribunal_baiona_imiquelestorena01
Les mesures contenues dans le projet de loi "trahissent" pour le barreau de Bayonne un renoncement de l’État à exercer une de ses fonctions régaliennes qu’est la Justice.© Isabelle Miquelestorena

Malgré une première mobilisation le 15 novembre dernier, les avocats du barreau de Bayonne semblent ne toujours pas avoir été entendus. C’est pourquoi, réunis en assemblée générale, ils ont voté hier soir une grève immédiate et totale qui durera jusqu’au 12 décembre.

La grève se manifestera par une grève des audiences mais aussi par la fermeture des cabinets d’avocats, l’annulation des rendez-vous ou encore la fermeture de la Maison de l’Avocat.

Les avocats dénoncent le projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la Justice qui révèle, selon eux, un désengagement de l’Etat et une volonté de faire des économies au détriment des territoires.

Le mercredi 12 décembre, journée d’action hexagonale, un déplacement du barreau de Bayonne est prévu vers la sous-préfecture de Bayonne. En attendant, une action par jour sera programmée durant la totalité de la mobilisation.