Constitution espagnole : un 40ème anniversaire dans la controverse

Ce jeudi 6 décembre, à l’heure où la scène politique de l’État espagnol est secouée par de nombreuses failles territoriales et idéologiques, les principales institutions espagnoles s’apprêtent à fêter le quarantième anniversaire de la Constitution espagnole. Pas au Pays Basque.

AINHOA AIZPURU|2018/12/05 13:05|0 iruzkin
Trantsizioa_erakusketa14
Un exemplaire de la Constitution de 1978 et un appel à l'abstention du PNV. (Gotzon ARANBURU)

Madrid se prépare à souffler les 40 bougies de la Constitution espagnole. Les principales institutions de l’Etat seront mises à contribution : la Monarchie, le gouvernement, le Parlement et le Sénat participeront à la commémoration.

Lors de la présentation des commémorations, les regards étaient tournés vers la monarchie, en proie à plusieurs polémiques. Finalement, le roi émérite Juan Carlos I sera de la partie, malgré l’incident diplomatique qu’il a provoqué en se montrant aux côtés du roi d’Arabie Saoudite, peu après la mort du journaliste Jamal Kashoggi. La jeune infante Léonor, héritière du trône, participera également aux festivités.

Le 6 décembre 1978, s’est tenu un référendum pour la ratification du projet de Constitution préparé par un groupe d’experts représentant les différentes sensibilités politiques de l’époque. Les principaux partis espagnols ont appelé à voter oui, les nationalistes basques eux avaient préconisé l’abstention ou le non.

Au total, environ 90% des votants avaient répondu oui à la question "Approuvez-vous le projet de Constitution?". Cependant, la légitimité de ce résultat est questionné car la participation n’a pas été très élevée, de 60% environ. L’abstention a en particulier été très forte dans les provinces basques. Au Gipuzkoa et en Bizkaia, plus de 55% des inscrits n'ont pas voté et le "oui" l’a emporté de justesse.

Au Pays Basque, seule la représentation du gouvernement espagnol, connue comme délégation du gouvernement, fêtera l’éphéméride. Les institutions basques n’ont annoncé aucun évènement et il est prévisible que la date soit ignorée.

Un mouvement favorable à une République et composé de diverses associations du Pays Basque Sud, organisera quant à lui une manifestation ce jeudi 6 décembre à 12h à Donostia (au Boulevard), dont le thème est "Pour une République plurinationale".