Education : la gauche départementale prévoit de boycotter une séance

A travers un communiqué, les élus de la gauche départementale affirment leur intention de boycotter la prochaine réunion du conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN). Les politiques menées et les nouvelles suppressions de postes annoncées motivent leur décision.

MEDIABASK|2018/11/08 06:50|0 iruzkin
Capture_d_e_cran_2018-08-11_a_12
Pour les élus de gauche, les perspectives budgétaires 2019 relèguent l’Education au rang des priorités de seconde zone.

Pour les élus de gauche, le CDEN n'est "qu’un simulacre de consultation et ne sert que de paravent et d’alibi à des mesures gouvernementales d’une brutalité et d’une inconséquence sans précédent". Ainsi, accompagnés par les organisations syndicales représentatives (FSU, UNSA, FO), les représentants de parents d’élèves FCPE et les associations familiales, ils ont décidé qu’ils ne participeraient pas à la séance du CDEN qui se tiendra ce jeudi 8 novembre.

Le groupe de la gauche dénonce l’annonce de la suppression de 2 600 postes d’enseignants dans le secondaire. "Une douche froide au sein de la communauté éducative tout entière". Il s’inquiète par ailleurs de ces suppressions qui surviendront alors même que selon les propres chiffres du ministère, 3 200 nouveaux élèves seront accueillis chaque année, jusqu’en 2021.

Les élus regrettent par ailleurs le bilan plus que mitigé de la rentrée 2018 dans les Pyrénées-Atlantiques. Seuls trois postes ont en effet été ouverts alors que plus d’une centaine d’élèves supplémentaires ont rejoint les bancs de l’école. Les conséquences se sont vite faites ressentir avec des fermetures de classes, souvent dans l’urgence. Ces dernières ont particulièrement affecté les écoles en zone rurale.

Le CDEN est un organe consultatif du ministère de l’Education nationale. Il se prononce sur les questions relatives à l'organisation et au fonctionnement des services d'enseignement dans le département. Des élus, des représentants des personnels et des usagers le composent.