Les champions du monde sur la kantxa pour financer une école au Bénin

L’association étudiante de l’école d’ingénieurs ISA BTP, Human’ISA, organise une partie de pelote vendredi 9 novembre afin de récolter des dons pour un projet humanitaire. Les champions du monde récemment sacrés à Barcelone seront présents pour l’occasion.

MEDIABASK|2018/11/06 14:05|0 iruzkin
Capture_d_e_cran_2018-11-02_a_10
Avec Bixintxo Bilbao, Peio Larralde a été sacré champion du monde à main-nue par équipe en trinquet lors des récents championnats du monde à Barcelone. ©Euskal Irratiak

Les pilotari et champions Mathieu Ospital, Battitt Ducassou, Peio Larralde et Peio Guichandut s’affronteront lors d’une partie de pelote à main nue le 9 novembre à partir de 19 heures au bar-restaurant Eskularia à Villefranque. Cet événement est organisé au profit de l’association humanitaire Human’ISA.

Composée de 56 étudiants en dernière année de l’école d’ingénieurs ISA BTP, l'association a pour projet la construction d’un complexe scolaire au Bénin en mars 2019. 800 jeunes Béninois actuellement dans des structures précaires et dont la capacité d’accueil est insuffisante, bénéficieront de cette nouvelle infrastructure. Les jeunes étudiants ingénieurs ont tout mis en place afin de pouvoir autofinancer une partie du budget grâce à l’organisation d’évènements sportifs ou culturels, à des missions intérimaires ou encore par le biais de juniors entreprises. La seconde moitié du budget, destinée aux frais de construction, proviendra des dons de particuliers, d’entreprises ou de fondations.

La partie de pelote sera précédée d’un lever de rideau en tête-à-tête entre Mickael Darmendrail et Vincent Bideondo.

L’association Human’ISA XIX a été créée en septembre 2017 par des étudiants de l’école d’ingénieurs d’Anglet, ISA BTP. Leur projet consiste a réaliser l’extension d’un collège dans le village de Gbétagbo situé dans la commune d’Abomey-Calai, au sud du Bénin. Il s’agira d’une construction de 400 m2, constituée de quatre salles de classe, de bureaux et de sanitaires. L’élaboration de ce bâti respectera les fondements de la conception bioclimatique, c’est-à-dire qui assure le confort des usagers en répondant aux contraintes du site : fortes chaleurs et humidité. La gestion de l’eau et de l’assainissement sera aussi l’une des préoccupations des jeunes ingénieurs en herbe.

 

Plus d'informations sur le projet ici