Une manifestation à Donostia en faveur de la paix et du vivre-ensemble

La dynamique Orain Presoak (Maintenant les prisonniers) organise une manifestation le 20 octobre prochain à Donostia pour exiger la fin des mesures d’exception subies par les prisonniers basques. Avant la marche, un événement en faveur de la paix et du vivre-ensemble aura lieu au Palais Miramar. Des bus sont organisés depuis le Pays basque Nord.

Iurre Bidegain|2018/10/11 18:22
Sare
Les membres de la dynamique Orain Presoak présentent la manifestation de Donostia. (@sare_herritarra)

La société civile est la clé pour construire un futur basé sur le respect des droits fondamentaux, pense la dynamique Orain Presoak. La structure organise une manifestation sous le thème "Korapiloak askatzeko unea da" ("Il est temps de libérer les nœuds"). La manifestation qui aura lieu le 20 octobre à Donostia débutera à 17h à la place Easo.

L’objectif est clair : "trouver une solution à la situation de vulnérabilité subie par des centaines de prisonniers basques, qui se trouvent à des centaines de kilomètres de leur maison et leurs proches".

Dans le nouveau scénario consécutif à la disparition de l’organisation ETA, Orain Presoak veut franchir un nouveau pas pour que le changement attendu par la société basque arrive. "Il s’agit d’un changement vers la paix et le vivre-ensemble. Un changement qui met fin à la souffrance, qui aide à défaire les nœuds et créer des ponts", explique-t-elle.

La dynamique croit que sans changement de politique pénitentiaire, le non-respect des droits de l’homme se poursuivra et la douleur des familles qui sont obligées de parcourir des milliers de kilomètres sera chaque fois plus grande.

Une toile de huit mètres sera à l'avant de la manifestation du 20 octobre. Cette toile sera portée par une dizaine de personnalités connues pour leur travail dans différents secteurs de la société basque.

Avant la marche, un rendez-vous est organisé au Palais Miramar de Donostia. A 16h, il évoquera trois sujets principaux : le vivre-ensemble, la paix et les droits fondamentaux. Des acteurs politiques, syndicaux et des représentants de la société y participeront. Des personnes qui souffrent des conséquences du conflit seront également présentes.

Le but de cette rencontre est de rassembler des personnes qui travaillent autour de cette problématique. Orain Presoak pense que le vivre-ensemble et la paix doivent se construire conjointement.

Des bus organisés

Des bus sont organisés depuis le Pays Nasque Nord pour se rendre à Donostia le 20 octobre. Les bus partiront de Mauléon, et passeront par Saint-Palais, Saint-Jean-Pied-de-Port, Hasparren, Cambo-les-Bains, Bayonne, Saint-Jean-de-Luz et Béhobie. Les inscriptions doivent se faire par le biais du site de Bagoaz.