Un nouveau visage à Azia
Christophe de PRADA|mediabask|0 iruzkin
0920_p17_azia
Etienne Jalladeau et Elodie Recalt. © Azia

Etienne Jalladeau a pris ses nouvelles fonctions en remplaçant Elodie Recalt, qui vient de passer trois années au sein de l'association. Elle a notamment participé à l'élaboration du guide pour l'emploi en Soule. Un travail énorme, pour son prédécesseur, qui ne tarie pas d'éloges quand à la qualité et à l'exigence de la tâche. “C'est une étude sociologique de niveau universitaire, c'est l'équivalent d'une thèse. Je suis très impressionné par le résultat final. C'est une des raisons qui ont motivé ma venue en Soule”.

“Je suis conscient de l'enjeu”

Bien sûr, le jeune francilien qui voulait quitter à tout prix la région parisienne, correspond idéalement au profil recherché par Azia. “J'ai pris contact avec l'association, dont j'avais vu l'annonce sur internet. J'ai convaincu ma copine d'abandonner notre mode de vie parisien et nous avons fait le grand saut pour atterrir en Soule”. Etienne Jalladeau, qui a débuté des études par le sport, - il a notamment étudié au Staps à Paris-Descartes - s'est intéressé à la sociologie après un stage d'études. Sa passion pour la nature et les Pyrénées ont fini de motiver sa décision. “Je suis conscient de l'enjeu territorial de l'association Azia pour les jeunes, c'est ce qui me plaît aussi. J'espère également contribuer au mieux à la valorisation du travail effectué sur le guide pour l'emploi en Soule et continuer ainsi à fédérer les jeunes de la vallée.”

Pour ce sportif aguerri, la création de randonnées au sein de l'association pourrait être un bon outil de fédération et de recrutement de nouveaux bénévoles. Etienne Jalladeau compte également apprendre le basque pour mieux se fondre dans la communauté souletine.