Rassemblement contre les compteurs Linky à Anglet

L’association Cala organise un rassemblement samedi 8 septembre devant la mairie d’Anglet pour s’opposer aux compteurs Linky. Plusieurs demandes ont été lancées à la municipalité.

Mediabask|2018/09/08 09:10|0 iruzkin
Ber_stop_linky_elkarretaratzea_suprefektura_baiona_imiquelestorena02_-_copie
Mobilisation anti-Linky à Bayonne.

Les opposants aux compteurs Linky ne désespèrent pas. Un rassemblement organisé par l’association Cala aura lieu le samedi 8 septembre à 16h30 devant la mairie d’Anglet. Cala estime qu'il est "impératif" qu’un débat sur les compteurs soit organisé au sein du conseil munipal. Selon l'association, il est nécessaire que l’équipe municipale prenne position vis-à-vis de ces installations.

L’association demande au maire Claude Olive qu’un accord soit mis en œuvre afin que l’entreprise Enedis respecte les choix des administrés qui refusent l’installation de ces compteurs électriques. Par ailleurs, elle demande à ce que la municipalité signe un arrêté pour stopper le déploiement de Linky sur la commune.

"Non-respect des règles de pose et des normes (NFC-14100 et NFC-15100), violation de la propriété privée, mise en danger d’autrui, utilisation d’appareils émettant des ondes électromagnétiques cancérigènes, atteintes aux libertés individuelles engagent la responsabilité pénale du premier élu de la commune dont le devoir est de veiller, au travers de ses pouvoirs de police, à assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique dans sa commune", précise-t-elle dans un communiqué.

Hendaye : accompagnement des opposants

Kotte Ecenarro, lui, a écrit de son côté une lettre à Enedis afin d’accompagner les habitants s’opposant à l’installation des compteurs. Le maire d'hendaye a demandé à la société de considérer la position individuelle "de chaque abonné hendayais disposant d’un compteur en état de fonctionnement, dès lors qu’il aurait exprimé clairement son refus de donner accès à la propriété".