Les cheminots mènent une action symbolique sur le Rocher de la Vierge

Ils ont voulu alerter des effets néfastes du démentellement du fret ferroviaire sur le réchauffement de la Terre. Les employés de la SNCF ont manifesté ce jeudi à Biarritz.

MEDIABASK|2018/08/09 17:02|0 iruzkin
Guz_cheminots_ekintza_rocher-de-la-vierge_miarritze_imiquelestorena05
A travers le Rocher de la Vierge, les cheminots ont cherché un lieu symbolique et fréquenté. © Isabelle MIQUELESTORENA

Les cheminots ont placé une bouée sur le Rocher de la Vierge de Biarritz. Par cette action symbolique, ce jeudi 9 août, ils ont voulu alerter le Gouvernement français des effets du tout camion sur le changement climatique et ont défendu le fret ferroviaire.

Membres de la CGT, Sud Rail et LAB, les syndicalistes ont interpelé le ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot, rebaptisé pour l’occasion "ministre du réchauffement durable". Ils lui reprochent de participer à un gouvernement "qui détruit le service ferroviaire, favorise l'émission de gaz à effet de serre" en faisant le choix du tout camion. Ils ont rappelé qu’un train équivaut à 55 camions.

Après plusieurs mois de grève, les cheminots d’Hendaye et de Bayonne hostiles au pacte ferroviaire élaboré par l’exécutif poursuivent le mouvement de contestation par des actions ponctuelles. Ils ont donné un nouveau rendez-vous demain matin, pour commémorer la grève insurrectionnelle de 1944 qui avait précédée la libération de Paris.