Des Bayonnais défendent un jardin “pirate”

Le collectif des Incroyables Comestibles de Bayonne souhaite préserver ce bout de jardin partagé, créé il y a deux ans et entretenu avec soin. La mairie souhaite le déplacer, au motif qu'il représenterait un obstacle à la sécurité. Les porteurs du projet ont lancé une pétition en ligne.

Anaiz Aguirre Olhagaray|2018/07/12 07:05|0 iruzkin
Image-ucl1cmmg1voa5ojgx9emuuw7vougqy-650x366
Le jardin des remparts est l'un des cinq jardins participatifs à Bayonne.

Les remparts suffiront-ils à protéger le jardin "pirate" ? Lancée le 28 juin sur la plateforme Citizaction, la pétition pour le maintien du potager des remparts de Bayonne a déjà reçu 1 490 signatures ainsi que de nombreux commentaires de soutien. Les porteurs du projet s'opposent à l'intention de la mairie de déplacer le jardin. Un gâchis pour le collectif, qui travaille cette terre depuis deux ans.

L'endroit est un havre de paix et de repos où il fait bon se balader par une chaude après-midi d’été. Les arbres protègent du bruit incessant du rond-point Saint-Léon et offrent des coins d’ombre bien agréables, loin de l’agitation du centre-ville. Non loin du quartier médiéval de Bayonne, près des remparts, se cache ce joli potager dont on se demande, intrigué, qui le cultive et l’entretient régulièrement, jusqu’à apercevoir le petit panneau "Incroyables Comestibles".

Démarré il y a deux ans, le jardin "pirate" est le fruit de l’initiative d’un groupe d’habitants du quartier historique de la ville. Le projet s’inscrit dans la démarche des Incroyables Comestibles, un mouvement d’agriculture urbaine lancé en 2007 par deux Anglaises. L’idée de départ du mouvement part d’un constat simple : les villes regorgent d’espaces publics verts inutilisés ou bien à vocation purement décorative. Pourquoi ne pas plutôt s’en servir pour produire de la nourriture qui soit disponible librement, et aménager l’espace afin de le rendre propice aux rencontres ?

Arguments des services municipaux

Seul à n'avoir pas d’autorisation officielle de la mairie, le potager des remparts est l’un des cinq jardins participatifs de Bayonne. Le 2 juin dernier, le collectif a organisé une "Virée verte" pour découvrir ces endroits insolites. Selon Iban Régnier, membre des Incroyables Comestibles, l’événement a rassemblé une centaine de personnes sur la toute dernière étape de la balade, au jardin "pirate", animée par un concert de Jésus Aured. Des concerts, Iban Régnier compte bien en organiser d’autres à l’avenir, comme c’est déjà sa spécialité au sein de l’association Bastringue.

Mais la mairie sera-t-elle de cet avis ? MEDIABASK a tenté de joindre le maire de Bayonne, sans succès. Sur le site de la pétition, le collectif estime que les arguments des services municipaux sont "purement administratifs" alors que le lieu est idéal pour le jardinage car "bien drainé", "ensoleillé toute la journée", et qu’"aucun incident n’est à déplorer". Pour le groupe d'habitants, pas question de voir disparaître le fruit de deux années de travail, au motif sécuritaire qu'ils rejettent.

Fort de six membres réguliers, le groupe bayonnais se réjouit que d’autres jardiniers anonymes mettent eux aussi la main à la pâte, puisque "des changements ont été parfois observés". Très attaché à ce lieu, I. Régnier espère que ses arguments seront entendus lors du rendez-vous prévu avec le maire début septembre.