Sanofi suspend sa production toxique à Lacq

Suite aux révélations de France Info et Mediapart dimanche 8 juillet, l’usine pharmaceutique située à Mourenx a suspendu sa production. La prochaine réunion du comité de suivi du Bassin de Lacq, qui aura lieu demain mercredi 11 juillet, devrait apporter de nouveaux éléments sur ce dossier.

Anaiz Aguirre Olhagaray|2018/07/10 14:05|0 iruzkin
Lacq
L'usine Sanofi-Aventis se trouve à Lacq.

"Toutes les conditions en matière d’émissions et d’absence de risques pour les salariés et les riverains devront être réunies pour que l’État puisse autoriser une reprise de l’activité du site", affirme le communiqué du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère des Solidarités et de la Santé.

Patrice Laurent, maire de Mourenx que MEDIABASK n'a pas réussi à joindre, n’a exprimé aucune inquiétude dans les colonnes de Sud Ouest : "Les rejets dépassent copieusement les normes à l’évent – mais si on s’écarte, ça se dilue très vite. Il n’y a aucun danger pour les populations." Les services de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques disent ne pas avoir tous les éléments permettant de vérifier ces informations, mais assurent que "la Dreal a mandaté un organisme indépendant pour effectuer des mesures".

Le sénateur Max Brisson (LR), quant à lui, estime une enquête déterminant les causes et les impacts sanitaires nécessaire. Il s’est directement adressé au préfet via son compte Twitter :

Dans son communiqué, le Gouvernement indique avoir saisi en juin trois organismes publics (l’Anses, l’Ansm et l’Ineris) pour évaluer les données transmises par Sanofi, dont les conclusions seront connues le 12 juillet.

La prochaine réunion du comité de suivi du Bassin de Lacq se tiendra à Mourenx demain mercredi 11 juillet à 17 heures, en présence du préfet des Pyrénées-Atlantiques Gilbert Payet. Les échanges risquent d’être animés.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK