Des écovolontaires pour le suivi de la migration

Dans le cadre d’un programme transfrontalier entre les Pyrénées-Atlantiques, la Navarre et l’Aragon, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) Aquitaine entame une nouvelle saison de suivi de la migration sur le col d’Organbidexka. A cette occasion, elle lance un appel à des écovolontaires pour venir prêter mains forte aux équipes sur place.

MEDIABASK|2018/07/05 17:15|0 iruzkin
Observateurs_maellehello
Le col d'Organbidexka est situé au cœur de la forêt d'Irati. ©MaelleHello

Du 15 juillet au 15 novembre, la LPO Aquitaine débutera une nouvelle saison de suivi des oiseaux migrateurs. Salariés et écovolontaires se relaieront sur le col d’Organbidexka afin de participer au repérage et à l’identification des oiseaux migrateurs, à l’intégration des résultats à la base de données et à la sensibilisation des visiteurs au phénomène migratoire.

Cette expérience, ouverte à tous, permettra aux participants de découvrir ou redécouvrir l’écologie des oiseaux et de pouvoir profiter du spectacle de la migration. Pour quelques heures ou plusieurs semaines, le public est invité à rejoindre les observateurs professionnels afin de partager leur passion et œuvrer pour l’avenir des oiseaux migrateurs.

Plus de 250 espèces migratrices pourront être observées, parmi lesquelles les milans noirs, les bondrées apivores, les busards, les faucons, les circaètes Jean-le-blanc ou les balbuzards pêcheurs. En 2017, 97 espèces ont été observées en migration active pour un total de 212 263 oiseaux recensés. De nouveaux records avaient été établis dont la cigogne noire (1 027 individus) et la cigogne blanche (1 404 individus), ainsi que le milan royal pour qui le record de passage journalier a aussi été battu avec un total de 1 940 individus le 7 octobre.

Plus d’information ici.