Les courses des langues minorisées adoptent une charte

A l'occasion de la cinquième édition de la Redadeg, la course-relais en faveur de la langue bretonne, le réseau EuroKorrika a été constitué il y a une semaine à Quimper. Il regroupe plusieurs communautés linguistiques organisatrices d’événements similaires à la Korrika. En hommage à cette dernière, devenue une référence, le nom EuroKorrika a été choisi.

Mediabask|2018/05/15 07:05|0 iruzkin
33b-1983ko-korrika-lasa-zabala
La Korrika de 1983

Une Charte des courses des langues minorisées européennes a été adoptée le 5 mai dernier à Quimper en Bretagne. L'occasion de fêter la cinquième édition de la Redadeg, la course-relais en faveur de la langue bretonne. La consonnance basque de l'EuroKorrika a été choisie pour rendre hommage à la première course de ce genre qu'a été la korrika en 1980 au Pays Basque.

Par cette charte, les représentants des courses pour les langues minorisées européennes "affirment leur volonté collective de continuer à œuvrer ensemble et à créer des actions communes fondées sur l'usage de leurs langues à travers leurs différents réseaux européens par-delà les frontières, pour une Europe démocratique et solidaire des peuples, des langues et des cultures".

Les signataires sont : la Korrika pour l'euskara, la Correlingua pour la langue galicienne, la Correllengua pour le catalan, la Course Lingua et la Pasem pour l'occitan, la Redadeg pour le breton, la Ras yr Iaith pour le galois, la Rith pour le gaélique irlandais et la Sprochrenner pour l'allemand en Alsace.

OSAGARRIAK