Bercy va dire non aux chercheurs d’or sur Cambo

Le ministère de l'Economie et des Finances dirigé par Bruno Le Maire va prochainement présenter une position motivée pour rejeter la demande de recherche d'or sur le secteur de Cambo, produite par la société Sudmine.

Antton Etxeberri|2018/05/15 11:01|0 iruzkin
Guz_sudmine_bobedme100
Bruno Le Maire ne va pas accorder le permis de recherche à Sudmine ©Bob EDME

Le conseiller presse du cabinet de Bruno Le Maire n’a pas tardé à nous confirmer les propos de Vincent Bru : "le ministre m’a réaffirmé son opposition ferme au projet de permis d’exploration minière de Sudmine".

C’est la première fois depuis la demande de permis de Sudmine que Bercy affirme de manière si nette son refus d’accorder un permis de construire aux chercheurs d’or dans le Labourd intérieur. Jusqu’à présent, le ministère s’était contenté de jouer la montre en ne répondant pas à la demande de permis, laissant dépasser les délais légaux de réponse.

Le ministre de l’Economie et des Finances, qui a rencontré le député Bru lors d’une réunion sur un autre sujet, lui a donc confirmé son intention de répondre par la négative à cette demande de permis de recherche. "L’audience au tribunal administratif qui doit étudier le recours déposé par Sudmine n’est pas programmée à notre connaissance, nous en sommes à l’échange de mémoires", indique Bercy. Par ailleurs, "pour mettre un terme à toute cette affaire", le ministère précise qu’elle va produire une position motivée. Elle devrait arriver prochainement sur le bureau de Sudmine.

Lors d’une réunion qui a eu lieu fin février 2018, des explications ont été apportées par les services de l’Etat à la société Sudmine. Cette dernière attend maintenant la notification de la décision, et à l’heure actuelle, ne s’est pas prononcée sur les suites qu'elle souhaite y donner. Elle aura la possibilité de déposer un nouveau recours au tribunal administratif lorsque la décision explicite de rejet lui sera notifiée. Ce qui ne devrait pas tarder.