Oihergiko Kunttea ou la vie de Baptiste Arla portée sur la scène

La création souletine qui raconte en musique la vie de Baptiste Arla se jouera au complexe Saint-Louis ce vendredi à 21 heures.

Christophe de PRADA|mediabask|0 iruzkin
Kunttea
Oihergiko Kunttea sera présenté à Saint-Palais. © DR

Après deux succès populaires à Mauléon, qui ont réuni plus d’un millier de personnes dans un Maule-Baitha comble pour les deux représentations, le dernier spectacle de l’association souletine Xiberoko Zohardia fait étape en Amikuze. Un succès sous forme de remise en question, puisque lors de la dernière assemblée générale, Xiberoko Zohardia cherchait à se renouveler et à proposer autre chose que le classique kantaldi printanier. Une formule gagnante pour ce pari risqué, au vue de l’accueil du public souletin.

Une comédie musicale populaire

Cette comédie musicale, créée par le Pagolar Frantxoa Caset retrace la vie de Baptiste Arla, un paysan d’Oyhercq, qui a vécu entre la fin du XIXe siècle et la moitié du XXe siècle. Milou Castan, le président de Xiberoko Zohardia et metteur en scène pour l’occasion résume le spectacle : “Cette création, même si elle en a les mêmes dynamiques fédératrices, n’est pas une pastorale. Nous n’avons pas d’entrées cadencées, pas de chants pupitrés. Chaque acteur a une mélodie différente pour casser la monotonie. Nous avons pris aussi des risques avec les textes de Frantxoa Caset et Jean Etchegoyhen, qui sont assez percutants, ironiques et humoristiques”.

Une critique de la société

Ces textes critiquent les travers de la société moderne, du monde paysan de l’époque et de son inévitable évolution au cours du temps. Bien sûr, il n’y a jamais eu de comte à Oyhercq, mais il y avait un paysan que l’on peut qualifier de comte, car il avait sa propre façon de vivre en marge de la société moderne. Il n’était pas instruit, mais ce n’était pas non plus l’idiot du village, bien au contraire. C’était un petit agriculteur qui vivait en autonomie avec ses vaches et ses brebis et regardait d’un œil critique ceux qui se lançaient dans l’agriculture intensive. Frantxoa Caset, l’auteur du texte avec Jean Etchegoyhen, a retrouvé l’histoire de Baptiste Arla et l’a adaptée pour créer cette comédie musicale.  “D’habitude, je l’avoue, quand j’écris un texte, je pense pastorale. Jean m’a repris et m’a dit de ne surtout pas l’écrire comme une tragédie. Il faut que tu penses à une pièce de théâtre, a-t-il insisté ! Alors nous nous sommes retrouvés une fois par semaine depuis juillet de l’année dernière pour faire avancer et affiner le texte afin de le proposer à l’association. Nous avons un super groupe qui rassemble des danseurs, chanteurs et acteurs de sept à soixante-dix sept ans, venus de toute la Soule et notamment du village d’Oyhercq, puisque le sujet de l’histoire vient de chez eux. C’est une super aventure. Mon souhait serait de le donner là-bas sur la place du village, pour démontrer que les habitants de Lohi-tzun-Oyhercq sont en territoire culturel souletin. J’espère que nous y arriverons !”


– Infos pratiques
Le prix des places est de 15 euros. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.
Livret en français disponible et gratuit pour les non bascophones.
Renseignements auprès de l’office de tourisme de Basse-Navarre, ou en les contactant au 05 59 65 71 78.