Eclairer les zones d'ombre de la maladie de Lyme

Euskal Herriko Laborantza Ganbara se penche sur la maladie de Lyme le temps d'une conférence, le 3 mai à 20h30, à Ainhice-Mongelos.

MEDIABASK|2018/05/03 14:45|0 iruzkin
Sans_titre-35_-_copie
Les animaux peuvent être des vecteurs de la maladie de Lyme.

Raouf Ghozziet mènera le fil de la conférence au sujet de la maladie de Lyme. Il est docteur et président de la FFMVT (Fédération française des maladies vectorielles à tiques), une association regroupant les victimes de la maladie, des médecins et les chercheurs. Son objectif est de partager une seule parole entre tous et de soutenir les malades. Il sera dans les locaux de Euskal Herriko Laborantza Ganbara (EHLG) le 3 mai prochain.

L’événement aura pour but de prévenir, informer et sensibiliser le plus possible face à ce sujet. La maladie de Lyme est une infection bactérienne (bactérie : Borrelia burgdorferi), transmissible à l’homme par piqûre de tique. Elle est encore assez mystérieuse, méconnue, donc très peu diagnostiquée et traitée. Pourtant, si les symptômes ne sont pas de suite pris en charge, la situation ne cesse d'empirer et les complications sont plus difficiles à gérer.

C'est pourquoi le danger doit être reconnu et pris en compte car le nombre de contaminations augmente de jour en jour, en silence.