Sophie Borotra récompensée par François Bayrou à Pau

La fille de l'ancien maire MoDem de Biarritz, en pleine procédure judiciaire dans l'affaire de la Cité de l'Océan, démontre une nouvelle fois qu'elle a de la ressource !

Bénédicte Saint-André|2018/04/12 10:12|0 iruzkin
Didier_borotra
L'affaire avait été dénoncée par un élu actuel de la majorité (Isabelle MIQUELESTORENA)

Si Didier Borotra vient d'être définitivement condamné dans l'affaire des PV annulés, l'affaire de la Cité de l'Océan, elle, court encore. Le triumvirat Didier Borotra, Sophie Borotra, et Françoise Pautrizel, relaxé en première instance, se retrouvera à la barre du tribunal de la Cour d'appel de Pau en décembre prochain, le parquet ayant fait appel de la décision.

Pour mémoire, le tout frais cabinet de Sophie Borotra avait obtenu 35 000 euros de contrats pour relancer la balbutiante Cité de l'Océan fondée par le paternel. Une mission qui avait, selon la défense, consisté à renégocier des contrats d'assurance et de téléphonie, sans bureau sur place, ni rédaction de rapports.

A la barre, Didier Borotra- au moment de l'attribution maire et président de ladite Cité- avait juré ses grands dieux qu'il n'était absolument pas au courant de l'embauche. Une embauche qui traçait une nouvelle voie royale, aux côtés des plus réputées écoles de commerce, celle du DUT techniques de commercialisation, seul diplôme de la postulante*. En communication en revanche, Sophie Borotra semble avoir quelques progrès à faire.

Elle vient en effet de se lancer dans une défense plutôt hasardeuse de son père sur les réseaux sociaux. A l'ancienne députée socialiste Colette Capdevielle qui regrettait que les contribuables biarrots aient à payer les frais de justice de l'ancien maire dans l'affaire des PV, sous décision de l'actuel conseil municipal, Sophie Borotra écrit notamment : "Madame, je vous suis avec intérêt. Normalement, la médiocrité ne fait pas partie de vos commentaires… Continuez dans l’intérêt de nos pauvres amis bayonnais !".

Au procès, on apprenait également que le cabinet de Sophie Borotra avait à son tableau de chasse un second contrat, à la mairie de Pau, auprès du compagnon de route MoDem de son père François Bayrou. L'histoire d'amour continue. Comme l'indique en effet un communiqué de la Ville de Pau repris dans la République des Pyrénées, Sophie Borotra vient d'être promue directrice générale des Halles de Pau et ce pour deux ans. Forte de son expérience à la Cité de l'Océan sans doute ! Ah le nouveau monde !

*Sophie Borotra est en fait titulaire d'un master "Achats industriels". L'inadéquation entre ses diplômes et sa fonction avait néanmoins été relevée à la barre.