Sakonean
Documentaire

Le documentaire "Ta qué canté éra montanha" ("Pour que chante la montagne") réalisé par Aldudarrak Bideo veut être un outil de réflexion sur la transmission de l’agriculture en Béarn. Seize témoignages sont le reflet de la réalité délicate que vit l’agriculture et le pastoralisme en Vallée d'Aspe, d'Ossau et du Barétous. Dans les prochains jours, le documentaire sera diffusé dans les salles du Pays Basque Nord.

Iurre BIDEGAIN|2018/03/12 12:31|0 iruzkin
Capture_d_e_cran_2018-03-12_a_12
Le documentaire sera difusé dans les salles du Pays Basque Nord.

Dans plus de la moitié des 370 fermes d'Aspe, Ossau et Barétous, les agriculteurs ont plus de cinquante ans. Deux fermes sur trois n’ont plus de suite. Ces données proviennent de l'Institution Patrimoniale du Haut-Béarn, suite à une enquête réalisée il y a trois ans, enquête qui est à l’origine du dernier documentaire réalisé par Aldudarrak Bideo : "Ta qué canté éra montanha" ("Pour que chante la montagne").

Afin de sensibiliser sur la transmission de l’agriculture et réfléchir sur le futur du secteur, l’institution avait lancé un appel pour réaliser un documentaire qui traiterait le sujet. Aldudarrak Bideo s'est chargé du travail depuis l’été dernier.

"Nous avons parlé avec seize personnes, douze cas de fermes différentes ont été traités. Des agriculteurs, des gens venus d’ailleurs, et même des personnes habitant en ville. Comme par exemple, un jeune de Pau qui veut absolument s’installer en Aspe ou Ossau", explique la documentariste Pantxika Maitia.

Elle ajoute que beaucoup de personnes ont refusé de parler du sujet, surtout des femmes ou des agriculteurs de fermes sans suite. "C’est un sujet très délicat. Nous n’avons pas montré les explications techniques sur l’agriculture. Nous avons préféré faire part de leurs réflexions et sentiments. Des déclarations utiles pour créer le débat", ajoute-t-elle.

Pantxika Maitia croit qu'au-delà du Béarn, ce documentaire peut aussi servir au Pays Basque. "Dans les dix-quinze ans à venir, la situation va être compliquée puisque toute une génération va quitter l’agriculture", dit-elle.

Grace à Cinevasion, réseau responsable de la coordination des salles de cinéma au Pays Basque Nord, "Ta qué canté éra montanha" sera diffusé ces prochains jours :

Saint-Jean-Pied-de-Port : le 15 mars à 20h30.
Hasparren : le 23 mars à 20h30.
Saint-Palais : le 24 mars à 21h00.