EH Bai se restructure en vue des municipales

Lors de sa prochaine assemblée générale le 3 mars, le mouvement politique abertzale souhaite acter une nouvelle organisation, "au plus près des enjeux du territoire". 

Bénédicte Saint-André|2018/02/12 09:50|0 iruzkin
Guz_ehbai_bobedme101
EH Bai souhaite entrer dans un nouveau cycle © Bob Edme

EH Bai compte 500 adhérents*, 150 élus municipaux**, 34 conseillers communautaires au sein de la Communauté d'agglomération Pays Basque (CAPB) dont quatre au conseil exécutif : Alain Iriart, Bruno Carrère, Daniel Olçomendy et Peio Claverie. Mais la gauche abertzale souhaite aller plus loin et se prépare d'ores et déjà aux municipales de 2020.

"L'échelon municipal est un échelon sur lequel nous sommes historiquement présents et auquel nous sommes très attachés", explique Nikolas Blain, le permanent de l'organisation. La nouvelle direction, désignée le 3 mars lors de la prochaine assemblée générale, aura donc pour mission première de s'atteler à la préparation de cette échéance.

EH Bai entend par ailleurs continuer à jouer pleinement son rôle d'aiguilleur lors de l'élaboration du projet de territoire, en cours à la CAPB mais ne veut se réduire à être "un outil au service des institutions". Galvanisé par les résultats des législatives –"nous avons maintenu nos résultats dans un contexte politique tourmenté et sommes devenus la première force de gauche- "EH Bai se dit également conscient de ses lacunes.

"Il nous faut changer de logiciel, prendre acte du nouveau cycle qui s'ouvre avec le désarmement d'ETA et la première institution pour le Pays Basque Nord". Le mouvement veut ainsi proposer "une offre plus intégratrice" et améliorer son ancrage sur des zones où il est très peu audible, le BAB en tête.

EH Bai va également continuer de s'inspirer des processus nationalistes catalan et corse et poursuivre sa revendication en faveur d'une collectivité territoriale à statut particulier. 

* chiffres 2017.

** proches ou encartés.