Le domaine .EUS se développe lentement au Pays Basque Nord

Les sites web adoptant le domaine .EUS sont de plus en plus nombreux en Pays Basque Nord. Mais la fondation PuntuEUS constate que sa progression est plus lente qu'au Pays Basque sud. Ce qu'elle explique par la réalité sociolinguistique du territoire.

Mediabask|2018/01/15 11:55|0 iruzkin
Inaki-goirizelaia
Iñaki Goirizelaia, président de la fondation PuntuEUS. (Aritz LOIOLA/ARGAZKI PRESS)

En 2017, la fondation PuntuEUS, basée à Donostia, a constaté une augmentation de 22% du domaine dans tout le Pays Basque. Là où elle prévoyait une croissance de 18%. Au Pays Basque Nord, les sites web terminés par .EUS ont crû par rapport à d’autres années. Mais leur développement reste lent par rapport au Pays Basque Sud, selon Josu Waliño Pizarro, le directeur général de la fondation.

Cette différence, il l’explique par la réalité linguistique de chaque territoire. Ainsi, il y a plus de .EUS en Gipuzkoa qu’en Biskaia. Pour la fondation, la croissance du domaine est intrinsèquement liée à la langue et à la culture basques. Du fait de la réalité sociolinguistique du Pays Basque Nord, le développement de .EUS met donc plus de temps. Parmi d’autres facteurs, le domaine .FR a beaucoup d’importance de ce côté des Pyrénées. Associations et entreprises n’ont pas encore l’habitude d’utiliser d’autres domaines.

Résultat, seulement 2% des sites web du Pays Basque terminant par .EUS sont au nord. Dans ces 2%, 35% sont gérés par des entreprises. En terme de concentration géographique, la plupart des domaines, 30 exactement, sont à Bayonne. Tandis que 15 sont à Ustaritz. Ustaritz ? L’explication : le siège de l’Institut culturel basque (ICB) y est implanté.

Développer la présence de la culture basque sur Internet

Mais la fondation PuntuEUS n’a pas dit son dernier mot. Ses dirigeants sont persuadés que les changements que connait le Pays Basque Nord depuis janvier 2017 vont beaucoup aider à leur croissance. Pour 2018, ils souhaitent développer les relations avec la Communauté d’agglomération Pays Basque. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie plus large, présentée en 2017 : PuntuEUS 2020. Parmi les buts fixés pour dans deux ans, la fondation ambitionne de faire de .EUS le troisième domaine utilisé dans l’État espagnol. Devant .COM et .ES.

La fondation voit le domaine comme un outil pour développer la présence de la langue et de la culture basques sur Internet. Pour pouvoir utiliser un domaine .EUS, le contenu du site web doit remplir une de ces deux conditions : être en basque ou faire des communications dans cette langue, ou parler de la culture basque ou en faire la promotion. La fondation PuntuEUS souhaite que dans un futur proche .EUS devienne un réflexe pour les institutions, entreprises, associations et habitants des deux côtés de la Bidassoa. Une normalisation qui traduirait celle de la langue basque.