Koko Abeberry est mort

Koko Abeberry est décédé ce mardi 21 février. Avocat des militants d'Iparretarrak, il a été l'un des initiateurs de la création du Comité des droits de l'homme au Pays Basque en 1984.

Mediabask|2017/02/21 21:15|0 iruzkin
Ehgedb
Koko Abeberry aux côtés dAnnie Arroyo et Mixel Berger. ©Sylvain SENCRISTO

Personnalité bien connue du Pays Basque, Koko Abeberry s’est éteint dans la journée de ce mardi 21 février. Une céremonie d'adieu est prévue vendredi 24 février au crématorium de Biarritz, à 16h30.

Né en 1932 à Biarritz au sein d’une fratrie de cinq garçons, il était devenu l’un des avocats des militants d’Iparretarrak. Outre ses qualités d’avocat, ce sont ces qualités humaines qu’évoque Gabi Mouesca : "Koko Abeberry avait cette qualité d’apporter une certaine forme de légèreté en prison. Une qualité peu commune. Quand il venait nous voir en détention, il nous amenait un témoignage de la vie extérieure sans complexe. Et nombre de prisonniers appréciaient cette légèreté confraternelle."

Koko Abeberry s’est toujours investi dans la défense des droits de l’homme. Et il fut l’un des instigateurs de la création du CDDHPB, Comité des droits de l’homme au Pays Basque en 1984. "Je me dois de saluer l’homme attaché aux droits des prisonniers qui a lutté contre leur violation. Porté sur l’analyse politique du Pays Basque, il nous apportait ses lumières", exprime Gabi Mouesca, co-président du CDDHPB.

ERLAZIONATUTAKO ALBISTEAK