Le Linky à l'insu de son plein gré

Une Biarrote s'est vu imposer la pose du nouveau compteur Linky en son absence.  Elle était contre. Après cinq heures sans électricité, elle a finalement eu gain de cause. Une première. 

Bénédicte Saint-André|2016/07/13 16:50|0 iruzkin
Linky
On exécute les ordres, ont expliqué les techniciens. © Isabelle Miquelestorena

Cette habitante de Biarritz est électrosensible. Elle participe aux réunions de Biarritz Antennes et décide de refuser la pose du nouveau compteur Linky à son domicile. Elle obtient du maire de la Ville Michel Veunac un courrier qui lui précise avoir fait part de son refus au directeur ERDF de Biarritz.

N'en déplaise aux techniciens qui, en son absence, l'ont quand même installé. Nous sommes mercredi 13 juillet, veille de jour férié. Les services seront injoignables tout le week-end. Le responsable ERDF est en bas de sa résidence. "Ou on branche le compteur Linky, ou vous n'avez pas d'électricité". Elle ne flanche pas, elle n'a pas d'électricité.

Finalement, après cinq heures de tergiversations, la venue d'un huissier et l'intervention de Michel Veunac, le Linky a été désinstallé et l'ancien compteur remis en état de marche. Une première. "Vous êtes une exception", assène le responsable. "Je ne le souhaite pas, chacun a le droit de dire non", rétorque-t-elle. 

Chez ses voisins, les anciens compteurs sont encore là. Eux n'étaient pas opposés à leur remplacement.