Contre-sommet du G7, le programme officiel

La plateforme basque G7 Ez et son pendant hexagonal Alternatives G7 ont présenté le programme des mobilisations contre le sommet diplomatique de Biarritz. Près de 10 000 personnes du monde entier sont attendues entre Urrugne, Hendaye et Irun pour proposer du 19 au 25 août, une autre vision du monde.

Anaiz Aguirre Olhagaray|10/07/2019 13:00|1 comentario
5
La plateforme G7 Ez appelle les participants au contre-sommet à "construire un monde basé sur la justice sociale, sans inégalités et respectueux de l’environnement". ©G7 EZ

Le programme officiel du G7 alternatif est enfin prêt, après des mois de négociations "faits d’obstacles et d’interdictions". Les opposants au sommet des sept puissances mondiales proposeront manifestations, contre-sommet et autres zones arc-en-ciel du lundi 19 au dimanche 25 août entre Hendaye et Irun.

Les festivités démarreront dès ce samedi 13 juillet. Le rendez-vous est fixé à 17 heures au Jardin public de Biarritz, face à la Gare du Midi (et non plus à l’Hippodrome des Fleurs comme initialement prévu). La manifestation défilera dans les rues de la cité hôte du G7 pour "affirmer haut et fort qu’il est urgent et vital de construire un autre monde et qu’il n’y a rien à attendre de positif de la part des chefs de l’État qui seront présents au G7".

La veille, vendredi 12 juillet à 19 heures, une conférence organisée par le mouvement Askapena et la plateforme G7 Ez se déroulera au local Epaiska (Bayonne) en présence du journaliste et chercheur congolais Patrick Mbeko, autour du thème "Le contrôle impérialiste de l’Afrique".

Contre-sommet du 19 au 23 août

Le lieu d’hébergement (l’ancien centre de vacances Nestlé à Urrugne) ouvrira les 19 et 20 août. Sur ce lieu, il sera possible de camper, se reposer et manger. Des animations seront prévues en soirée, et tous les jours, des bus permettront de se rendre à Hendaye ou Irun.

Les 21, 22 et 23 août seront programmés dans divers lieux à Irun (Ficoba) et Hendaye des conférences, débats et ateliers "pour comprendre l’architecture du monde actuel, approfondir les enjeux des luttes actuelles et créer un nouveau modèle".

Les sujets abordés sont organisés autour de 7 thématiques, formulées de la façon suivante :
- Pour un autre monde, sortons du capitalisme et de la dictature des multinationales.
- Contre la destruction de notre planète, protégeons la terre, défendons le vivant.
- Pour un monde radicalement féministe, à bas le patriarcat.
- Respectons la diversité et la liberté des peuples, pour un monde décolonial et sans discriminations.
- Pour une démocratie sociale et les mêmes droits pour toutes et tous, à bas l’autoritarisme.
- Pour un monde juste et basé sur la solidarité entre les peuples, à bas les guerres et l’impérialisme.
- Personne n’est illégal sur cette planète, abolition des frontières pour les êtres humains.

Manifestation le 24 août

Une nouvelle manifestation partira d’Hendaye samedi 24 août, à 11h30. Deux colonnes démarreront, l’une de Pausu (Béhobie), l’autre de la plage. Elles se rejoindront en centre-ville pour se diriger vers le pont Saint-Jacques.

Le dimanche 25 août sera résolument coloré. Divers rassemblements parsèmeront le territoire pour défier l’interdiction de manifester. Cette action répond au nom de zone "arc-en-ciel". La plateforme anti-G7 estime que "l’organisation du G7 engendre des atteintes aux droits et des obstacles importants dans l’organisation des mobilisations". En signe de protestation, les militants organiseront une "action massive de désobéissance civile".

Au-delà des zones rouge et bleu qui délimitent les périmètres d’accès restreint au centre de Biarritz, les anti-G7 veulent former la zone "arc-en-ciel" en se rassemblant sur sept places d’Anglet, Biarritz et Bayonne :
- au rond-point de la Cité de l’Océan à Biarritz
- au rond-point Bidart/Barroilhet (sortie Biarritz de l’autoroute)
- au carrefour Maignon à Anglet
- Devant la mairie d’Anglet
- Devant la mairie de Bayonne
- Sur la place des Cinq-Cantons à Anglet
- Sur la plage de la Chambre d’Amour à Anglet

Appel des Gilets jaunes

Récemment rentré dans la plateforme G7 Ez, le mouvement des Gilets jaunes a lancé lui aussi un appel à la mobilisation durant le G7. Même si leur programme n’est pas encore défini, ils envisagent ateliers, conférences ainsi que "des cantines avec de la nourriture locale", ou encore "des concerts pour se détendre", pour en faire "un lieu de rencontre, de partage, de lien, de solidarité et d’action". Ils entendent faire de cet événement une date où tous les Gilets jaunes de l’État français "font corps contre les puissants".

NOTICIAS RELACIONADAS