A fondo
Un lien constant avec Madrid

La délégation du Pays Basque situe l’arrêt de la dynamique de rapprochements des prisonniers au mois de juillet 2018. Si pour Hélène Davo, on a atteint la limite des rapprochements possibles de par les “profils” des prisonniers maintenus éloignés, les membres de la délégation y voient surtout un lien avec l’arrivée du gouvernement socialiste de Sanchez à Madrid.

Antton ETXEBERRI|10/01/2019 07:00|0 comentarios |
NOTICIAS RELACIONADAS