Iurre BIDEGAIN|21/01/2019 13:15|0 commment
Nouvelle salle en prévision à St-Jean-Pied-de-Port

Court et concis. Le maire de Saint-Jean-Pied-de-Port Alfontso Idiart est allé droit au but lors de la cérémonie des vœux qui a eu lieu vendredi dernier.

Xan Idiart|21/01/2019 07:35|0 commment
Un audit citoyen sur la gouvernance de l’agglo dans les mains d'Etchegaray

Lors de l'assemblée générale d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara ce samedi 19 janvier, la plateforme Batera a remis au président de la Communauté d’agglomération Pays Basque un document de 19 pages dans lequel elle demande une réécriture du pacte de gouvernance et la fin du cumul des mandats.

Mediabask|17/01/2019 12:50|0 commment
La Chambre d'agriculture du Pays Basque a 14 ans

Une journée festive est organisée le 19 janvier à Ainhice-Mongelos pour le 14ème anniversaire d'Euskal Herriko Laborantza Ganbara.

MEDIABASK|17/01/2019 10:25|0 commment
Un concours de nouvelles sur fond de lettre de rappel

En ce mois de janvier, la médiathèque d'Amikuze a annoncé le sujet de son maintenant traditionnel concours de nouvelles. Pour la dixième année consécutive, les auteurs amateurs sont invités à y participer.

Xan Idiart|15/01/2019 17:27|0 commment
Didier Irigoin : “j'ai demandé plus d'aide pour les petites communes”

A l'initiative de l'association des maires ruraux, des élus ont récolté les revendications des administrés dans des cahiers de doléances. Le premier édile de Béguios, Didier Irigoin, encarté à Les Républicains, a "joué le jeu" en plaidant personnellement en faveur des petits villages. Il assure également ne pas se faire d'illusion sur le “grand débat national”. La crise des gilets jaunes devrait d'abord prendre fin avant d'entamer des discussions selon lui.

Kattin CHILIBOLOST|mediabask|0 commment
Irriz Ari entre rire, ruralité, argent et gilet jaune

Coup de gueule des membres de l’association Show’lidarité, vendredi dernier. Chaque année, ils organisent un one man show à Irissarry et reversent les fonds récoltés à une association caritative locale. Cette année, ils comptaient sur la venue de Jamel Debbouze pour remplir le gymnase. Mais ce dernier ne viendra pas. Kev Adams et Les Chevaliers du Fiel, sollicités à plusieurs reprises, ne viendront pas non plus.

MEDIABASK|08/01/2019 10:25|0 commment
Euskal Trails : les inscriptions s'ouvrent

L’année 2019 est à peine commencée que les inscriptions d’Euskal Trails s’ouvrent déjà. Cet événement sportif est aujourd’hui victime de son succès et il est donc vivement conseillé de ne pas tarder à s’enregistrer.

Mediabask|07/01/2019 18:28|0 commment
Bestofaldia sort son album

L'association de St-Etienne-de-Baïgorry Basaizea a compilé dans un disque le concert qu'elle a organisé le 28 avril 2018, dans lequel plusieurs artistes basques avaient chanté, accompagnés de l'orchestre Hertz.

Xan Idiart|07/01/2019 07:00|0 commment
Un transport solidaire à la vallée d'Hergarai

Depuis l'automne dernier, une dizaine de bénévoles s'occupe d'accompagner les personnes dans l'impossibilité de se déplacer elles-mêmes jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Goizeder TABERNA|02/01/2019 07:30|0 commment
Quand la fête déborde sur le premier de l’an

A Saint-Jean-Pied-de-Port, le 1er janvier est devenu un jour de fête. Les bestazale des environs, parfois venus de loin, se sont passés le mot.

Page 1/ 25
DIAPORAMA
ISABELLE MIQUELESTORENA


La ville de Saint-Jean-de-Luz a accueilli une nouvelle mobilisation des gilets jaunes ce samedi 19 janvier. Près d’un millier de personnes sont de nouveau descendues dans la rue pour manifester à l’encontre de la politique gouvernementale. La manifestation qui a démarré de la place Louis XIV s’est déroulée dans une ambiance tranquille. Le même jour, des manifestations ont eu lieu dans tout l’Hexagone. Selon le ministère de l’Intérieur, 84 000 personnes se sont réunies dans les mobilisations. Les gilets jaunes revendiquent un total de 147 365 manifestants.

DIAPORAMA
Foku


La lutte en faveur du Gaztetxe Maravillas d’Iruñea continue. Samedi 19 janvier, des centaines de jeunes se sont mobilisés pour revendiquer la nécessité d'un lieu et d'un projet pour les jeunes dans la capitale navarraise. Après avoir parcouru les rues de la ville, ils sont de nouveau rentrés dans le bâtiment situé à la place Nabarreria. Le lendemain, le Gouvernement de Navarre a, pour la deuxième fois en peu de jours, soudé la porte du gaztetxe.