Accusations de harcèlement sexuel : annulation d’un stage de musique à Bayonne

Visé par trois plaintes pour harcèlement et agression sexuels, l’organisateur d’un stage de musique a annoncé sur son site internet l’annulation de l’édition 2019. Celle-ci devait se dérouler du 14 au 22 juillet au conservatoire de Bayonne.

Anaiz Aguirre Olhagaray|03/07/2019 07:15|0 commment
Med_conservatoireravel_baiona_gfauveau01
L'équipe d'enseignants recrutée en juillet 2018 s'était rendue au commissariat de Bayonne le dernier jour du stage. © Guillaume FAUVEAU

Fin mars, MEDIABASK publiait une enquête reprise par France Musique, révélant des accusations de harcèlement et agression sexuels à l’encontre de l’organisateur d’un stage de musique à Bayonne. Sur son site internet fermé "provisoirement" ne subsiste plus qu’un message : celui de l’annonce de l’annulation "pour des raisons indépendantes de notre volonté" du stage musical. Celui-ci aurait dû avoir lieu au conservatoire de Bayonne du 14 au 22 juillet.

Dès le mois de mars, le président du conservatoire Bruno Carrère assurait qu’aucune convention de mise à disposition des locaux n’avait encore été signée avec l’organisateur, ce qui laissait supposer que le stage n’aurait pas lieu cette année, du moins pas à Bayonne. C’est désormais une certitude, qui répond aux attentes des plaignantes dont nous avions rendu publics les témoignages.

L’instruction étant toujours en cours, le directeur du stage, Jean-Claude Dumas, est présumé innocent. Son avocate nous indique que l'annulation de ce stage et la fermeture du site "ne sont absolument pas liés" aux accusations portées contre son client, celui-ci "n'ayant jamais été convoqué ou entendu" dans le cadre de cette accusation d'harcèlement.