L’Aviron Bayonnais adhère à l’eusko

Le club sportif professionnel est le premier dans l’État français à adhérer à une monnaie locale. Les abonnés du club de rugby pourront payer leurs consommations en eusko.

Anaiz Aguirre Olhagaray|19/06/2019 07:25|0 commment
Guz_cpeuskoabrugby_baiona_gfauveau-1
Les abonnés de l'Aviron Bayonnais pourront régler leur cotisation en eusko. ©Guillaume Fauveau

Une décision qui s’inscrit "dans la continuité de notre démarche écologiste", a déclaré Philippe Tayeb, président de l’Aviron Bayonnais Rugby Pro. Après les maillots éco-responsables et les gobelets réutilisables, voilà que le club de rugby adhère à l’eusko, la monnaie locale du Pays Basque.

Ainsi dès ce 19 juin, les abonnés pourront régler leur cotisation en eusko, mais aussi leurs consommations diverses, au stade, lors des matches. Philippe Tayeb espère 6 000 à 7 000 abonnés à la saison prochaine. “Notre objectif serait que 50 % d’entre eux adhèrent à l’eusko. Le pari serait alors réussi” a-t-il affirmé.

Un engagement rendu possible par l’association des Socios, dont le président Nikolas Blain estime qu’elle a joué le rôle de "relais" entre le club et Euskal Moneta. "Dès ce 19 juin, nous lancerons une campagne auprès des supporters. C’est un gros potentiel pour ancrer le club sur le territoire".

De son côté, le président d’Euskal Moneta, Dante Edme-Sanjurjo, souligne que "la porte d’entrée du sport est très importante". Hormis quelques clubs amateurs qui ont adhéré à la démarche, la monnaie locale basque reste encore très peu présente dans le secteur du sport professionnel.

La monnaie basque, première monnaie locale d’Europe, regroupe 600 adhérents professionnels, 3 200 particuliers et 220 associations. En 2018, 18 890 euros ont pu être reversés à 46 associations grâce au système de reversement de 3 %.